Tags Posts tagged with "front progressiste"

front progressiste

par -

Le porte-parole du mouvement Nidaa Tounès, Mongi Harbaoui, a démenti, vendredi, l’adhésion officielle de six députés de Nidaa Tounes officiellement au nouveau Front parlementaire centriste et progressiste.
Selon Harbaoui, au cas où cette information se confirme, les six députés concernés seront assujettis aux sanctions prévues par le règlement intérieur du parti.
“Prétendre que le mouvement va accorder un certain de temps aux six députés avant de les renvoyer définitivement ne sert qu’à envenimer les relations entre les dirigeants du parti et les membres de son groupe parlementaire”, a-t-il estimé dans une déclaration à l’agence TAP.
Pour rappel, des députés de l’Assemblée des représentants du peuple avaient annoncé, jeudi 9 novembre 2017, la formation d’un Front parlementaire centriste et progressiste, constitué de 43 députés appartenant aux blocs parlementaires de Nidaa Tounes, Afek Tounes, Machrou Tounes et du groupe al-watania, outre des députés indépendants.
Le nouveau Front compte, également, six élus nidaistes, à savoir: Kamel Hamzaoui, Ons Hattab, Zohra Driss, Moncef Sellami, Wafa Makhlouf et Mohamed Hédi Gueddiche.

par -

Il faut croire que le Front progressiste qui vient d’émerger à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et qui affiche 43 députés commence à empêcher Nidaa Tounes de dormir, et même à le terroriser. Ennahdha n’est sûrement pas mieux loti. En tout cas c’est ce que laisse entendre la sortie de Mongi Harbaoui, porte-parole de la formation bâtie par le président de la République et piloté présentement par son fils.

Hier vendredi 10 novembre 2017 dans la soirée dans l’émission «Hadath Hetha Al Yaoum», sur Attessia TV, Harbaoui a déclaré : «Ce Front vient perturber la scène politique nationale, et s’oppose à l’initiative du gouvernement d’union nationale lancée par le chef de l’Etat». Puis il a versé dans la théorie du complot, une vieille rengaine dans ces circonstances. En effet il a affirmé que son partie a une nette idée des personnes qui ont orchestré cette affaire. «A présent leur entreprise de nuisance fait tache d’huile jusqu’au Parlement. Elles ont eu d’autres desseins, mais ils ont échoué. D’ailleurs, on se remémore tous le Front de sauvetage, il n’en reste rien pas une miette».

Apostrophant les élus de Nidaa qui ont filé vers ce Front, Harbaoui leur a promis les foudres du parti. «Ils passeront devant la commission du règlement. La décision qui s’impose sera prise. Le fait de les éjecter du parti ne fait pas partie des traditions de Nidaa, mais là ils ont choisi de rallier un camp qui s’oppose aux visions de leur parti. Il est tout à fait logique qu’ils soient débarqués», a-t-il lâché….

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La 23ème Conférence des Parties (COP23) de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) tenue à Bonn (Allemagne) du 6 au...

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne de kyokushinkai a terminé à la 3e place du championnat arabe de cette catégorie organisé au Liban, avec un total de...