Tags Posts tagged with "Frontex"

Frontex

par -

Fabrice Leggeri, directeur de l’agence européenne de garde-côtes et garde-frontières (Frontex), a alerté lors d’une conférence de presse récemment tenue sur l’augmentation d’un risque pour la sécurité en Europe du fait de l’arrivée de migrants «non détectés», notamment d’origine tunisienne et algérienne. Selon un article paru mercredi 28 mars 2018, sur le site de l’agence de presse privée espagnole Europa Press, Leggeri a indiqué : «Nous sommes vraiment conscients que les préoccupations sécuritaires ainsi que les menaces terroristes ne sont pas moins élevées que les années écoulées. Actuellement, il y a un risque plus accru de trafics de drogues et d’éventuelles menaces terroristes dues aux arrivées incontrôlées et au regard de la situation de l’État islamique en Syrie et en Irak“, a-t-il dit.

Et d’ajouter : «Il s’agit de grandes menaces qui pèsent lourdement sur la sécurité de l’Europe. Ces flux non détectés en provenance d’Algérie et de Tunisie sont devenus inquiétants. Pour y faire face, l’agence Frontex a lancé un nouveau système de surveillance aérienne avec ses propres avions. Une méthode pertinente», selon ses dires, “pour détecter avec précision l’arrivée de ces migrants algériens et tunisiens», a-t-il encore avancé.

Toujours selon l’agence de presse Europa Press, Leggeri a annoncé que 6000 migrants ont débarqué de manière clandestine en Italie depuis le 1er janvier 2018, soit 62% de moins que l’an passé. La majorité de ces migrants sont originaires d’Érythrée (1500) ; Frontex a également constaté une arrivée croissante de Tunisiens (1200), une tendance jugée «nouvelle» par l’agence européenne de garde-côtes et garde-frontières.

La Libye (71%) et la Tunisie (20%) sont les deux premiers points de départ vers l’Italie. Les deux pays sont suivis par la Turquie (5%), puis l’Algérie et la Grèce (2%), qui comptabilisent un nombre beaucoup moins élevé de ressortissants tentés par la dangereuse aventure de la traversée des mers pour un avenir meilleur, mais seulement dans la tête de ces malheureux…

par -

L’agence européenne Frontex, qui était en charge du contrôle des frontières de l’Europe, va être supplantée par un nouveau corps de gardes-frontières aux moyens et aux missions élargis, rapporte ce jeudi 6 octobre 2016, L’express.

Un an après un afflux inédit de demandeurs d’asile aux portes de l’UE, un nouveau corps européen de gardes-frontières entre en service ce jeudi pour remplacer Frontex et mieux protéger les frontières de l’Union. Effectifs et moyens renforcés, mandat élargi, il doit permettre à l’UE de ne plus être débordée et d’offrir une image d’unité sur la complexe question migratoire.

Le chaos provoqué par l’arrivée de 850 000 migrants en Grèce en 2015 avait mis au jour les faiblesses de l’agence européenne Frontex, sous-dimensionnée pour assister efficacement les pays situés en première ligne et préserver la libre-circulation dans l’espace Schengen, a précisé la même source.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

À la faveur d’un relâchement des tensions dans la Corne de l’Afrique, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi à l’unanimité...

Reseaux Sociaux