Tags Posts tagged with "GEEIS"

GEEIS

par -

« Nous sommes convaincus que la mixité, dans toutes les fonctions et à tous les niveaux, est pour notre entreprise un gage de performance globale ». C’est en ces termes que Thierry Millet, Directeur Général d’Orange Tunisie, a commenté la certification internationale Gender Equality European International Standard (GEEIS) obtenue par l’opérateur – une première en Tunisie – seconde entité du Groupe Orange à avoir été certifiée sur la zone Afrique/Moyen-Orient.

Dans le cadre de sa stratégie RSE et de sa politique d’employeur digital et humain, Orange Tunisie, qui, rappelons-le, avait déjà signé l’année dernière les Women’s Empowerment Principles » (Weps) des Nations Unies, principes d’actions pour développer la place des femmes dans l’entreprise, a donc fait de l’égalité professionnelle femmes-hommes l’une de ses priorités stratégiques. Il a ainsi engagé des initiatives afin de la faire progresser ; initiatives qui s’organisent principalement autour de quatre axes :

  • Promouvoir une représentation équilibrée des femmes dans tous nos métiers, notamment techniques ;
  • Favoriser davantage l’accès des femmes aux postes à responsabilités ;
  • Veiller à l’égalité salariale ;
  • Préserver l’équilibre vie privée-vie professionnelle.

Pourquoi cette certification est-elle importante pour Orange Tunisie ?

Orange Tunisie mène en effet depuis quelques années une politique clairement définie en faveur de l’égalité professionnelle femmes-hommes ainsi que de la promotion de la femme tunisienne dans le cadre de sa stratégie RSE, ce qui l’a conduit à obtenir cette année la certification GEEIS pour deux ans. La démarche volontaire d’Orange Tunisie de solliciter cette certification vise d’abord à évaluer la mise en œuvre et le suivi de sa politique globale de ressources humaines en matière d’égalité femmes-hommes mais aussi à ancrer davantage sa responsabilité sociale, en faveur de l’autonomisation des femmes, par et grâce au numérique.

Huit motifs de fierté

La certification a été délivrée, après étude documentaire et audit sur site, par le leader mondial du secteur, Bureau Veritas. L’audit a souligné l’excellente performance d’Orange Tunisie sur 8 points :

  1. La mise en place d’une plateforme dédiée aux actions en matière de RSE  (https://plus.orange.tn/), avec une large place accordée à la femme, comme bénéficiaire finale ;
  2. Le lancement du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Tunisie récompensant le meilleur projet d’entreprise innovante et responsable et une promotion soutenue auprès des femmes porteuses de projets (3 femmes lauréates pour les 3 dernières éditions) ;
  3. La nette amélioration de la perception de l’équilibre vie professionnelle/vie privée en interne ;
  4. Le déploiement de plusieurs outils et dispositifs RH qui ont pour but l’élaboration d’un plan de développement de carrière personnalisé (parcours de professionnalisation, mon itinéraire…) en particulier pour les collaboratrices ;
  5. Le taux de féminisation de l’entreprise, proche des standards internationaux : 38% de l’effectif global et 44% de femmes au Comité Exécutif ;
  6. Le succès d’initiatives ayant pour objectif la promotion de métiers – plutôt masculins – auprès des femmes, aussi bien en interne qu’en externe (le challenge Technovation, par exemple, organisé avec l’Ambassade des Etats-Unis ou encore Orange Students’ Day) ;
  7. Le déploiement de programmes visant l’autonomisation des femmes (notamment celui des Maisons digitales) ainsi que l’appui aux campagnes d’ONU Femmes en Tunisie pour sensibiliser sur la lutte contre les violences faites aux femmes/filles ;
  8. La qualité du dialogue social dans les instances représentatives du personnel (à l’échelle nationale mais aussi internationale).

Pour aller encore plus loin

Beaucoup de chemin a donc été parcouru depuis 2012 et l’engagement d’Orange Tunisie dans la RSE, avec l’adhésion au Pacte Mondial des Nations Unies, l’un de ses tous premiers signaux forts adressés à ses parties prenantes. A noter qu’aujourd’hui l’opérateur a obtenu le statut  « avancé » en matière de communication sur ses progrès dans les domaines des droits de l’Homme, des droits du travail, de la protection de l’environnement et de la lutte anti-corruption. Et les efforts doivent se poursuivre pour continuer à progresser et dans le cas particulier de l’audit GEEIS, plusieurs axes de progrès ont ainsi été identifiés avant le prochain audit de suivi en 2019, comme par exemple faire l’exercice d’un Dialogue Parties Prenantes « femmes et numérique » afin d’affiner encore plus la stratégie RH/RSE vis-à-vis des collaboratrices et en externe et de la focaliser sur des actions à fort impact ou encore enrichir l’offre de formations sur le sujet de l’égalité professionnelle… A suivre donc !

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Au moins 50 personnes ont été tuées ce mardi dans un attentat suicide attribué au groupe djihadiste Boko Haram qui a frappé une mosquée...

Reseaux Sociaux

SPORT