Tags Posts tagged with "GO Malta"

GO Malta

par -

Avec Go Malta, Tunisie Télécom a peut-être mis le grappin sur la poule aux oeufs d’or. En tout cas les résultats du maltais en 2016 le laissent penser. Ils font état d’une montée conséquente des recettes, +27% ; elles sont passées de 123,7 millions d’euros (M€) en 2015 à 157 M au 31/12/2016. La cagnotte du groupe, avant impôts, affiche 28,1 M€.

S’agissant de l’EBITDA, il a enregistré une forte poussée de 10 millions d’euros (+19,4%) pour se situer à 61,6 M.

La direction de GO explique l’augmentation des revenus et de l’EBITDA par le renforcement, pour la première année, des rentrées d’argent générées par la filiale chypriote Cablenet, qui a vu son chiffre d’affaires évoluer jusqu’à 29,1 M l’an dernier.

Par ailleurs les recettes supplémentaires engrangées par la nouvelle filiale de services ICT Kinetix et la progression des ventes de GO, +1,9%, ont fait du bien au groupe..

Le Conseil d’administration de GO a fixé le dividende à 0,11 euro par action, ce qui fait pour l’opérateur historique tunisien, qui contrôle 65,4% du capital du groupe, un pactole de 7,29 M€, soit 17,7 millions de dinars

par -

Des membres de la commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et de contrôle de la gestion des denier public à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a appelé lundi à l’ouverture d’une enquête sur le marché lancé par Tunisie Télecom pour l’acquisition des parts dans le capital de l’opérateur maltais ” Go MALTA ”
Le député Ghazi Chouachi a souligné lors d’une séance d’audition du PDG de Tunisie télécom, que ce marché constitue un cas de corruption affirmant que des députés ont appelé dans un message adressé au chef de gouvernement à ne pas conclure ce marché.
Le député Imed Daimi s’est dit étonné du recours de voir Tunisie télecom dont les dettes au titre de l’année 2015 s’élève à 80 MD, prendre l’initiative d’investir à Malte ” sans mener les études d’impacts nécessaires pour l’évaluation des risques.”
Le député Sahbi Atik a indiqué que Emiraties Telecom qui détient 35% du capital de Tunisie télécom, détient également 60% du capital de Go Malte estimant qu’il s’agit la du principal instigateur de ce marché.
De leur coté, Hédi Ben Brahim et Riadh Mouakher ont souligné que pour pouvoir investir à Go Maltaq, Tunisie télécom bénéficiera d’un prêt qui lui sera accordé par deux banques, dont l’une opère en tant que consultant auprès de Emiraties télécom. Les deux députés ont souligné la hausse du taux d’intérêt de ce crédit à 5,7% pour une période de remboursement ne dépassant pas 5 ans.
Quant au PDG de Tunisie télécom Nizar Bouguila, il a affirmé que ce marché s’inscrit dans le cadre du programme stratégique de Tunisie télécom, notant que la valeur du crédit que l’opérateur national compte contracter, varie entre 195 et 200 millions euros sans garantie de l’Etat. Il a indiqué qu’il s’agit d’acquérir une part oscillant entre 60 % et 70% du capital de l’entreprise Go malta, qui possède deux filiales en Grèce et Chypre notant qu’il s’agit du deuxième opérateur de téléphonie mobile à Malte après Vodaphone avec 400 mille clients, et une part de marché dans les services internet de l’ordre 51%. Les bénéfices du groupe maltais s’élèvent à prés de 10 millions d’euros annuellement outre un chiffre d’affaires consolidé de l’ordre de 150,2 Millions Euros, d’après ses dires.
Tunisie télécom cherche à travers ce marché à tirer profit de l’expertise du groupe maltais dans les services de la quatrième génération 4G de la téléphonie mobile et à accroitre sa compétitivité dans les nouvelles applications ainsi qu’a garantir des gains lui permettant de contrecarrer la concurrence vive dans le marché de télécommunication.
S’agissant d’Emiraties télécom, le responsable a souligné que le marché a été conclu sans la participation de ses représentants dans le conseil d’administration et que l’opération a été étudiée par plusieurs commissions avec la participation des ministères des finances, de l’investissement et des technologies de la communication et de l’économie numérique.
Bouguila a fait savoir que le partenaire émirati a exprimé depuis trois années sa volonté de quitter le secteur de télécommunication affirmant que la situation financière de Tunisie télécom s’est amélioré en 2016 et elle est capable de rembourser le crédit qu’elle va contracter pour conclure ce marché.

par -

Tunisie Telecom a remporté l'appel d'offres, lancé par le gouvernement maltais, pour l'acquisition de l’opérateur maltais GO.

L’opérateur maltais en télécommunication GO Malta a annoncé, dans un communiqué rendu public ce lundi 23 mai 2016, que Tunisie Telecom a été sélectionnée comme soumissionnaire final pour la vente de la totalité de son capital social.

L’offre de Tunisie Telecom a été retenue en termes de règles de cotation pour l’ensemble du capital émis de la société à un prix de 2,87€.

Notons encore que Tunisie Télécom était en lice avec le principal opérateur de télécommunication de Bahreïn Batelco.

Notons que Go Malta, est leader du marché des télécommunications de Malte, y compris des lignes filaires, les téléphones mobiles, les datas et les transmissions de télévision numérique. La société a réalisé un bénéfice avant impôts de 34,2 millions d’euros dans son dernier exercice…

Le capital social de GO est de € 58,997,453.51 divisé en 101,310,488 actions ordinaires, dont Tecom Investments (Dubaï) détient 60%. En plus, Tecom détient 35% du capital de Tunisie Telecom.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La FAO organise en partenariat avec le Centre de Compétences pour les Changements Climatiques (4CMaroc), un atelier d’échange régional sur l’accès au Fonds Vert...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le Comité exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), a tenu mercredi à Ryadh (Arabie saoudite), une réunion sous la présidence de l'algérien Mohamed...