Tags Posts tagged with "gouvernement d’accord national libyen"

gouvernement d’accord national libyen

par -

Le ministre des Affaires étrangères Khemaïes Jhinaoui a réaffirmé samedi au Caire le soutien constant de la Tunisie à la cause palestinienne et son appui aux efforts internationaux pour aboutir à un règlement pacifique et juste qui met fin à l’occupation israélienne et permet l’établissement d’un Etat palestinien avec pour capitale Al-Qods.
” La Tunisie est tout à fait prête à adhérer à toute initiative visant à aboutir à un règlement pacifique et à répondre aux revendications légitimes du peuple palestinien “, a-t-il souligné à l’ouverture de la réunion extraordinaire du conseil interministériel de la Ligue des Etats arabes.
Par ailleurs, il a réitéré l’engagement de la Tunisie à se tenir aux côtés du peuple libyen et du Conseil présidentiel du gouvernement d’accord national pour l’aider à mener à terme le processus du règlement politique en Libye.
A cet égard, Jhinaoui a souligné l’importance d’adopter une position arabe commune en faveur du soutien du processus politique en Libye et du Conseil présidentiel libyen d’accord national afin de lui permettre de prendre en main les rênes du pouvoir et de lutter contre le terrorisme qui menace la paix et la stabilité en Libye et dans la région toute entière.
Dans le même contexte, le chef de la diplomatie tunisienne a formé l’espoir de voir le prochain Sommet arabe prévu les 25 et 26 juillet prochain à Nouakchott contribuer à impulser l’action interarabe et à trouver des solutions à l’ensemble des questions qui se posent.
La réunion extraordinaire du Conseil interministériel de la Ligue des Etats arabes a planché sur les actions diplomatiques futures à entreprendre concernant la question palestinienne ainsi que sur l’évolution de la situation en Libye et au Yémen.
Ont pris part à cette réunion, le président palestinien Mahmoud Abbas, le président du gouvernement présidentiel du gouvernement d’accord national libyen Faiez Sarraj, le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Nabil Al-Arabi ainsi que plusieurs ministres arabes des Affaires étrangères et de représentants permanents des Etats membres de la Libye.

par -

La Tunisie soutient le gouvernement d’accord national libyen dans tout ce qu’il entreprend pour la réussite d’une transition « délicate » et la consolidation des fondements de l’Etat libyen, a affirmé vendredi le chef du gouvernement Habib Essid, en visite éclair à Tripoli.
« La question libyenne est une affaire purement libyenne. La Tunisie appuie les Libyens pour qu’ils arrivent à réaliser les objectifs qu’ils se sont fixés », a-t-il déclaré dans une conférence de presse au siège temporaire du gouvernement d’accord national sur une base de la marine libyenne, à l’issue d’une rencontre avec le premier ministre désigné Faez Sarraj. Issu de l’Accord politique de Skhirat couronnant plusieurs mois de négociations sous la conduite des Nations Unies, le gouvernement Sarraj est arrivé fin mars à Tripoli, mais est toujours en attente d’être validé par le Parlement libyen installé à Tobrouk (Est).
Le gouvernement d’accord national a à jouer un rôle « historique » pour asseoir les fondement de l’Etat, le rétablissement de la sécurité et la lutte contre le terrorisme, a ajouté Essid qui était arrivé plus tôt dans la journée dans la capitale libyenne pour une visite non annoncée de quelques heures.
Par ailleurs, le chef du gouvernement a indiqué que les procédures de réouverture du consulat tunisien à Tripoli sont en cours.
Fermé le 19 juin 2015 à la suite de l’enlèvement de dix membres du consulat par une milice armée, « le consulat sera rouvert dans les meilleurs délais », a-t-il ajouté. Des commissions mixtes seront formées pour étudier les mesures sécuritaires aux points de passage frontaliers et la reprise des vols aériens depuis et vers l’aéroport de Tunis-Carthage, a de son côté déclaré Sarraj. Pour des raisons sécuritaires liées à la situation en
Libye, les avions libyens ne sont pas autorisés à atterrir à l’aéroport de Tunis-Carthage. La région fait face à des défis majeurs qui requièrent une coordination politique, économique et sécuritaire, a affirmé Sarraj, soulignant la nécessité d’une intensification de la coordination sécuritaire et antiterroriste entre les deux pays.

TAP

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux