Tags Posts tagged with "Habib Rachdi"

Habib Rachdi

par -
Le secrétaire général adjoint du Syndicat de la Sûreté républicaine Habib Rachdi n’exclut pas des ’attentats terroristes à la veille et au

Le tribunal de première instance de Tunis a condamné vendredi le syndicaliste sécuritaire Habib Rachdi à un an de prison ferme pour des faits de diffamation.

Cette peine de privation de liberté est assortie d’une condamnation au millime symbolique pour diffamation et propagation de fausses nouvelles.

Il est à rappeler que l’avocat Samir Ben Amor avait porté plainte contre l’intéressé pour diffamation.

Rachdi a écrit sur sa page facbook en réaction à ce verdict que celui-ci n’est pas revêtu de l’exécution immédiate et qu’il interjettera appel.

par -
Habib Rachdi a annoncé

Habib Rachdi a annoncé, mercredi 25 juin 2014, sa démission de son poste secrétaire général adjoint du Syndicat de la Sûreté républicaine

Il a expliqué cette démission d’une part, par des raisons qu’il a qualifiées de “personnelles”, d’autres part en raison de la plainte judiciaire qui a été déposée contre lui par un dirigeant du CPR.

par -
Commentant pour AM

Commentant pour AM, l’information de l’existence avérée de 157 associations opérant en Tunisie et exerçant des activités suspectes, le porte-parole du syndicat de sûreté républicaine Habib Rachdi nous a affirmé que «ce nombre ne représente pas le 1% des associations qui sont entrain de financer le terrorisme en Tunisie ».

Dans un entretien téléphonique avec Africanmanager, il a imputé la responsabilité de cette situation à la commission chargée du contrôle à la Banque Centrale «qui n’est pas entrain d’accomplir sa mission », a-t-il dit.

Pour ce faire, Habib Rachdi a appelé les parties intervenantes à revoir le statut de ces associations tout en contrôlant leurs sources du financement. Dans le même contexte, il a exhorté le ministère de l’intérieur à poursuivre en justice les impliqués.

par -
Dans une déclaration rapportée ce jeudi

Dans une déclaration rapportée ce jeudi, 26 décembre 2013, par le journal « Assour », le secrétaire général adjoint du syndicat de la sûreté républicaine, Habib Rachdi a déclaré qu’il possède des données graves sur des personnes impliqués dans des affaires de terrorisme parmi lesquelles des politiciens.

Habib Rachdi a cité à la même source les noms du ministre conseiller auprès du chef du gouvernement, Noureddine Bhiri , du conseiller spécial du ministre de l’Intérieur , Fethi Beldi , du directeur actuel du district de sécurité d’Ariana ,Khelifa Harouni et du conseiller auprès du ministre de la justice Fadhel Essaihi.

La même source a révélé que la liste sera dévoilée à l’opinion publique au cours d’une conférence de presse.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux