Tags Posts tagged with "Hakim Ben Hammouda, Chedly Ayari"

Hakim Ben Hammouda, Chedly Ayari

par -
Un frémissement positif est déjà perceptible dans la conjoncture économique

Un frémissement positif est déjà perceptible dans la conjoncture économique, ont affirmé de concert le ministre de l’Economie et des Finances, Hakim Ben Hamouda, et le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Chedli Ayari, lors d’un briefing organisé , jeudi 8 mai 2014, à l’intention des médias économiques, au siège de l’Institut démission . Les deux responsables avancent comme indice à cet élan, qui se dessine aux niveaux de la production et de la croissance, les rentrées fiscales beaucoup plus importantes que prévu enregistrées au cours du mois d’avril 2014. Ils ont même dressé deux scénarios pour expliquer cet épiphénomène. Soit que la croissance pour le 4ème trimestre de 2013 était plus élevée, ce qui aurait généré des revenus et des bénéfices plus importants pour les sociétés et les personnes, soit que la consommation était plus importante au 1er trimestre 2014, ce qui l’aurait dopée donnant lieu à une croissance qui repart à la hausse pour l’année en cours.

Voulant rester sereins et s’en tenir à leur attitude prudente, les deux responsables ont renvoyé leurs interlocuteurs au 15 mai courant, date de l’annonce officielle des chiffres de la croissance du 1er trimestre 2014, qui fourniront l’explication attendue.

Hakim Ben Hamouda et Chedli Ayari, ont relevé, toutefois, que le déficit de la balance commerciale, déjà très lourd, s’est aggravé, au cours du mois d’avril, et ont prévu que cette tendance ira s’accentuant, l’expliquant essentiellement par la lourde facture des hydrocarbures (300 millions de dollars /mois) qui se paie quotidiennement en devises et en cash, au profit de l’ETAP, la STEG et la STIR. Cet élément qui pèse sur les réserves en devises, a d’autres effets sur les grands équilibres, mais induit essentiellement une hausse du volume des interventions de la BCT pour réguler le marché monétaire à plus de 5 MDT en moyenne quotidiennement.

Les deux responsables ont souligné que les trois grands leviers de la relance économique sont déjà à l’œuvre : une bonne saison touristique, une saison agricole exceptionnelle aux niveaux de la production céréalière et oléicole et une reprise évidente de la production des phosphates par rapport à 2013. Ces leviers s’ajoutent au regain de confiance à l’échelle mondiale, surtout après les visites aux Etats-Unis, en France et aux pays du Golfe du chef du Gouvernement, Mehdi Jomâa , après l’adoption de la Constitution, de la loi électorale et la création de l’ISIE et des instances de la période transitoire .

Hakim Ben Hamouda et Chedli Ayari estiment que cette confiance se traduira, dans les mois à venir, par une hausse des investissements.

La stratégie adoptée porte sur l’affermissement des facteurs de la stabilité de la situation économique et financière en allégeant le déficit des finances publiques en promouvant les exportations et en réduisant les importations ( surtout les produits de luxe et les produits ayant un substitut local ), mais aussi le déficit financier qui est énorme , par le biais de l’accélération de la mobilisation des fonds extérieurs , en œuvrant à ce que les prêts programmés pour l’été et l’automne soient encaissés avant l’adoption de la loi des finances complémentaire, en juillet 2014.

Si tous ces éléments, qui vont dans le même sens, sont mis en œuvre de manière concordante, si la conférence des amis de la Tunisie prévue en septembre 2014 aboutit à des résultats positifs, et si le peuple tunisien se met au travail, non seulement le taux de croissance de 2014 pourra être revu modestement à la hausse au cours du troisième trimestre (3% contre les 2,8% prévus), mais la relance peut se dessiner de manière irréversible. Et ce n’est qu’alors et uniquement alors qu’on sera en droit de dire que la révolution a porté ses fruits au niveau de la croissance et du développement.

Aboussaoud Hmidi

Le meilleur des RS

Il a été ministres, de l’industrie, de la Défense nationale, de la Santé publique et surtout illustre ministre de l’Economie et des finances en...

INTERVIEW

Habib Karaouli, PDG de la Banque d'affaires de Tunisie (BAT), récemment rebaptisée Capital African Partners Bank, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où...

AFRIQUE

La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC), membre du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), a signé un Accord de...

Reseaux Sociaux

SPORT