Tags Posts tagged with "hôpital Sahloul de Sousse"

hôpital Sahloul de Sousse

par -

Le ministre de la santé Said Aidi a décidé de suspendre la présidente du service cardiovasculaire de l’hôpital Sahloul de Sousse de ses fonctions et sa convocation devant le conseil de discipline en plus du retrait de son autorisation pour l’exercice de son activité dans le service privé, suite aux conclusions de l’enquête sur les stents périmés, annonce le ministère de la santé dans un communiqué publié samedi.
e communiqué précise que “le cadre de la poursuite des opérations d’inspection relatives à l’affaire des stents périmés au sein des hôpitaux publics, plusieurs infractions ont été enregistrées dans la salle de cathétérisme de l’hôpital Sahloul (Sousse) concernant l’implantation de deux stents périmés, la présence de compléments médicaux périmés et l’implication de deux médecins dans ce dossier”.
Les deux médecins impliqués ont été convoqués au conseil de discipline alors que les autorisations de l’exercice complémentaire de leurs activités dans le secteur privé ont été retirées.
Un questionnaire a été aussi adressé à l’attention du directeur général et du président du service de pharmacie de l’hôpital Sahloul, précise le communiqué. Le dossier a été transmis à l’Unité Juridique et du Contentieux. Le Centre des études techniques et de la maintenance biomédicale au sein du ministère de santé a été saisi pour une intervention immédiate au sein de la salle de cathétérisme afin de la contrôler et prendre les décisions nécessaires.
Le ministère de la santé a invité la direction générale de l’hôpital Sahloul de prendre les mesures nécessaires pour une meilleure gestion des équipements médicaux au sein de la salle de cathétérisme, ajoute la même source.
Dans le même contexte, et après la réunion d’une commission spéciale, le ministère de la santé a décidé la fermeture définitive de la salle de cathétérisme de la clinique Montplaisir à Tunis où le nombre des stents périmés utilisés a dépassé 55.
Dans le cadre des mesures prises pour rassurer les malades, le ministère de la santé a nommé une commission médicale ayant pour rôle de contacter les patients concernés en vérifiant leur situation sanitaire et de leur offrir l’accompagnement médical et psychologique pour une durée de 2 ans à partir de la date de l’opération et de l’implantation du stent.
Un numéro gratuit (80101919) a été mis à la disposition des malades et leurs familles pour contacter les médecins de la commission qui seront prêts à répondre à tous leurs interrogations.
Le communiqué, a par ailleurs, souligné la détermination du ministère de la santé de révéler toutes les dérives et infractions concernant l’utilisation des stents ou tous autres équipements médicaux par la généralisation des inspections dans toutes les salles de cathétérisme des hôpitaux publics et les cliniques privées. Une peine maximale sera infligée aux personnes impliquées appartenant au secteur public ou privé.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux