Tags Posts tagged with "hors mariage"

hors mariage

par -
Les bureaux des délégués de protection de l’enfant ont reçu

Les commissions régionales chargées du suivi de la situation des enfants sans soutien familial ont enregistré en 2015, 920 cas de naissances hors mariage a annoncé, vendredi, Néziha Abidi, ministre de la famille, de la femme et de l’Enfance, lors d’une rencontre organisée pour annoncer le lancement de dix clubs ambulants pour enfants et de la présentation du rapport 2015 sur la situation de l’enfance en Tunisie
Abidi, a fait savoir, que 909 mères célibataires ont été prises en charge en 2015 par les structures de promotion sociale, ajoutant que les délégués à la protection de l’enfance ont reçu 8722 signalements au cours de la même année (soit 2,7 signalements pour 1000 enfants) et ont pris en charge 7021 cas.
La ministre a ajouté que selon les délégués à la protection d’Enfance, la moyenne nationale des enfants victimes de violence a dépassé 14 enfants pour 10 mille enfants au cours de l’année 2015, précisant que 57,9% des cas de violence ont été enregistrés en milieu familial et 23,8% dans les établissements éducatifs.
Dans le cadre de la protection judiciaire, Abidi a indiqué que les délégués à la protection de l’enfance ont reçu 515 demandes de médiation au cours de l’année 2015 soit une augmentation de 26,8% par rapport à l’année 2014, indiquant, dans le même cadre, que les services sécuritaires ont pris en charge 2549 cas d’enfants en litige avec la justice.
Après avoir indiqué que cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre le terrorisme et des festivités du mois de la protection de l’enfance (20 novembre au 20 décembre 2016), Abidi a rappelé que le rapport national sur la situation de l’enfance en Tunisie pour l’année 2015 est le premier publié depuis 5 ans. Elle a insisté, à cette occasion sur l’importance de ce genre de rapports dans l’élaboration de politiques et stratégies visant à consolider les droits de l’enfant.
La ministre a annoncé que son département œuvre pour la mise en place d’une politique inclusive en matière de protection de l’enfance (2016-2025) et d’un plan d’action pour la période (2016-2020) ayant pour objectif d’évaluer le comportement social des individus et des groupes en vue de protéger l’enfant des différentes menaces (violence, criminalité, abandon).
Par ailleurs, Abidi a annoncé qu’une stratégie multisectorielle en faveur de la petite enfance (2017-2020) est en cours d’élaboration et vise à réviser la législation réglementant les établissements éducatifs préscolaires afin de lutter contre les espaces anarchiques.
S’agissant des clubs d’enfants ambulants, Néziha Abidi a mis l’accent sur l’importance de leurs activités dans la consolidation de la justice, l’équité et l’égalité des chances entre tous les enfants, soulignant, à cet égard, que le nombre des clubs ambulants s’élève, aujourd’hui à 23 clubs dont la mission consiste à protéger les enfants contre les comportements à risque et à développer leur créativité.

par -
Les bureaux des délégués de protection de l’enfant ont reçu

Plus d’un millier d’enfants par an naissent hors mariage, a révélé le chercheur en sociologie, Senim Ben Abdallah. Un chiffre qui fait montre de l’absence du comportement sexuel responsable et protégé, a constaté l’expert lors d’une table ronde sur l’évolution de la fécondité en Tunisie organisée, lundi, à l’initiative de l’ONFP. A ce titre, l’orateur a appelé les organismes publics concernés ainsi que les composantes de la société civile à redoubler les efforts en vue de rendre accessible aux jeunes l’information sexuelle et de leur offrir les services sanitaires appropriés loin de “tout jugement de valeur ou moral”.
Sur les raisons sous-tendant les relations sexuelles hors mariage, l’expert a cité des “facteurs objectifs” dont le retard de l’âge de mariage, l’urbanisation rampante, le recul du contrôle social sur les individus et l’ouverture à d’autres sociétés reconnaissant l’émancipation sexuelle.
Traitant de la fécondité en Tunisie, le PDG de l’ONFP a indiqué que le taux de fécondité en Tunisie a évolué lors des dernières années, passant ainsi de 2,46% en 2014 contre 2,1% durant la période comprise entre 2001-2009.
Sur les raisons de la hausse du taux de fécondité, le responsable cite l’augmentation du nombre des mariages qui a passé de 160 mille mariages en 2010 à 200 mille en 2012.
Au menu de la rencontre, le comportement de régulation de la fécondité en Tunisie et son influence sur la composition démographique et les caisses sociales et le développement.

TAP

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Appelé «bulldozer de la finance» par notre confrère Business News, à 48 ans et des dizaines d’entreprises introduites sur la cote de la bourse...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

Programme de la 5e journée de l'Europa League de football qui sera disputée le jeudi 23 novembre (en heures GMT): Groupe F (18h00) Lokomotiv Moscou (RUS) -...