Tags Posts tagged with "hotel, halal"

hotel, halal

par -
Des animatrices voilées

Des animatrices voilées, interdiction de la vente d’alcool et appel à la prière sont au menu des prestations inédites offertes par un hôtel tunisien à travers des photos et une séquence vidéo qui font actuellement le tour de la toile. Il s’agit de l’hôtel « Azur Plaza », situé à Hammamet, ville touristique par excellence, habituée aux hôtels et restaurants mixtes où Tunisiens et étrangers font bon ménage dans une banale convivialité et proximité.

Les internautes peu habitués à voir ce genre de comportements se sont dit surpris et veulent être édifiés davantage sur la question.

Des services « spéciaux » pour des clients « particuliers »

Au vu de la polémique suscitée, Africanmanager a entrepris de contacter l’établissement hôtelier concerné, dont le directeur s’est prêté de bonne grâce aux questions qui lui ont été posées.

Préférant s’exprimer sous couvert d’anonymat, il s’est attaché à défendre cette unité et la qualité de produit offert. « Il est légitime d’offrir un service respectable », nous a dit-il dans un entretien téléphonique avant d’ajouter que « notre objectif est de cibler une clientèle tunisienne particulière qui a beaucoup souffert pendant l’ancien régime et qui n’était pas capable de se rendre dans les hôtels pour des raisons de prestations ».

Le directeur d’Azur Plaza a encore expliqué que l’agence de voyage « Good Travel » qui s’est chargée de la maintenance de l’hôtel a proposé cette nouvelle stratégie pour convaincre le ministère du Tourisme ainsi que les acteurs intervenant au titre de l’amélioration de la qualité de service.

Il est à rappeler qu’Azur Plaza a été fermé pour une période de 4 mois en raison de la qualité des prestations, jugée médiocre. « On a réussi à relever ce défi puisqu’on a obtenu une décision de réouverture, et c’est logique. Car, nous ciblons tous les Tunisiens, et également ceux voulant s’amuser conformément à la charia », a avancé le responsable se référant au nombre croissant des visiteurs qui, a-t-il signalé, ont exprimé leur satisfaction au sujet de cette nouvelle initiative visant à promouvoir le tourisme intérieur.

D’ailleurs, ladite agence continue de mettre en ligne via sa page facebook des spots publicitaires pour encourager l’organisation des voyages selon des normes spécifiques. Ajoutons à cela la campagne publicitaire pour le compte d’Azur Plaza dont le démarrage a eu lieu le 1er août.

Résultat : un taux d’occupation de 80% enregistré à ce jour et même plus, selon les chiffres annoncés par ce cadre qui s’est optimiste pour la prochaine période.

Le client du Golfe est-il visé ? Sur cette question, il a assuré que les Tunisiens restent le marché principal et le but à atteindre depuis la réouverture de cet hôtel. Ces propos démentent la rumeur relayée sur plusieurs médias selon laquelle la Tunisie ambitionne, à travers l’instauration des produits et services certifiés « Hallal », de conquérir le marché arabe, plus précisément les pays de Golfe dans le but de diversifier son produit touristique.

L’appel à la prière, autre « singularité » !

Pour l’appel à la prière déjà observée dans une séquence vidéo publiée, ce jeudi, le directeur de l’hôtel a affirmé qu’il n’en était pas courant. Il a toutefois assuré qu’il a autorisé l’appel à la prière au niveau de la réception de l’hôtel. « Certains personnes m’ont proposé d’autoriser l’appel à la prière et j’étais d’accord puisque les clients sont en majorité des musulmans pratiquants».

Des clients purement islamistes ont réagi déjà positivement à cette initiative qui vient souligner l’orientation de l’équipe chargée de la direction d’Azur Plaza ou la promotion d’un produit « respectable » se rattachant à une idéologie adoptée par certains partis afin de gagner ce challenge.

Une idéologie qui dicte de s’interroger sur le rapport du parti islamiste avec cette affaire, deuxième de ce genre après le restaurant « Hallal » ouvert en 2013 dans la région de Sousse. Cette « affaire » a commencé à faire couler beaucoup d’encre en ce sens qu’elle intervient à un moment particulier où le tourisme tunisien fait face à une multiplicité des défis sans oublier la politique menée par le gouvernement dans sa lutte contre le terrorisme en exigeant la fermeture des mosquées illégales ou celles servant de tribunes pour les discours extrémistes.

Affaire à suivre

Les produits offerts par l’hôtel en question ont suscité une réaction teintée d’inquiétude de la part du président de la Fédération Tunisienne de l’hôtellerie, Radhouane Ben Salah qui s’est dit surpris par le mode de gestion de cette unité.

Dans une déclaration à Africanmanager, il a indiqué que des contacts auront lieu dans les heures à venir avec la ministre du Tourisme et l’Office du tourisme à l’effet de tirer au clair le statut de cet hôtel et son engagement à respecter le cahier des charges mis en place. « On n’a pas de problèmes avec la réforme des personnels ou même la nature les boissons à vendre, mais l’appel à la prière est une question délicate qui soulève plusieurs interrogations », a relevé Ben Salah avant de faire remarquer que « l’appel à la prière est autorisé dans les mosquées et non pas dans les unités hôtelières ».

Interrogé sur les conséquences de cette « nouveauté », il a écarté l’éventualité d’un risque qui risque pourrait toucher le secteur en plein saison. « C’est un cas particulier et limité dans le temps et même dans l’espace puisqu’il cible le tourisme interne », a-t-il affirmé.

Dans le même contexte, Amel Jaiet, DG de l’ONTT, a affirmé dans une déclaration à « Arabesque », qu’il s’agit d’une « campagne bizarre » annonçant qu’une enquête sera ouverte et que des spécialistes se sont déplacés à Hammamet pour de plus amples informations et données sur la question.

Wiem Thebti

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le Ministère de l’Energie, de l’Eau, et des Mines, l’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin, le Millennium Challenge Corporation (MCC), et le Programme de...

SPORT

Reseaux Sociaux