Tags Posts tagged with "immigrations"

immigrations

par -

Le Maroc, qui a officiellement recollé les morceaux avec l’Union africaine (UA) au début de cette année, n’a décidément pas l’intention de jouer les seconds couteaux. Le royaume vient de lancer une initiative africaine sur un sujet qui préoccupe le monde entier en ce moment : Les migrations, clandestines ou régulières. Rabat, aux côtés d’autres pays du continent, va plancher sur des politiques migratoires communes de manière à “défendre au mieux les intérêts” de l’Afrique dans l’agitation internationale autour de la crise migratoire, rapporte l’AFP.

L’Afrique doit parler d’une seule voix, imposer son agenda au lieu de subir les agendas des autres”, a déclaré le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, à l’ouverture d’une rencontre de trois jours dédiée à la mise en place d’un “agenda africain de la migration”. Une quinzaine de ministres du continent, des organisations internationales et des experts ont fait le déplacement dans la cité balnéaire de Skhirat. Les résultats des travaux seront présentés au prochain sommet de l’UA en janvier à Addis-Abeba, en Ethiopie. A noter qu’en mars, le roi du Maroc, Mohammed VI, avait été mandaté par ses pairs du continent pour coucher sur le papier une “vision commune” du programme migratoire de l’UA.

La migration africaine est d’abord intra-africaine : sur 8 Africains qui se déplacent, 7 restent en Afrique. La migration est majoritairement régulière (légale) : seulement 15 % de la migration internationale est irrégulière. Et enfin, 85 % des gains des migrants restent dans les pays d’accueil”, a indiqué Bourita
Le ministre guinéen de la Sécurité, Abdoul Kabélé Camara, a corroboré ces propos : “Des réponses cohérentes doivent prévenir les méfaits de la migration irrégulière qui affecte la jeunesse africaine”.
Pour la représentante du secrétaire général de l’ONU, Louise Arbour, “la migration représente un pilier important de développement… Aucun Etat ne peut agir seul”. Elle a appelé de ses voeux un “pacte mondial sur la migration”.

Depuis 2013, le Maroc s’illustre par sa volonté d’intégrer les migrants clandestins, il a même procédé à des régularisations massives de sans-papiers, majoritairement des ressortissants de l’Afrique subsaharienne, ce qui a, incontestablement, accru la popularité et l’aura de Mohammed VI dans le Centre et le Sud du continent. Certes on pourrait dire que pour un pays comme le Maroc, qui a de gros intérêts en Afrique, cette démarche va de soi, on pourrait également ajouter que d’autres grandes nations du continent, qui ont aussi des intérêts chez les voisins, se crispent complètement dès qu’il s’agit d’accueillir et d’intégrer des étrangers. Ce fut le cas en Côte d’Ivoire dans les années 2000, ce qui a d’ailleurs aggravé la crise de 2010-2011 ; c’est aussi le cas actuellement au Cameroun, accusé par le Nigeria de maltraiter ses ressortissants qui se sont réfugiés chez lui, notamment pour fuir les sanguinaires de Boko Haram. Il y a aussi le triste sort des migrants en Algérie. Mais les exemples sont nombreux en Afrique. Tout cela pour dire qu’il ne faut pas mégoter sur les mérites du Maroc, tout de même…

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Au Bénin, le gouvernement prévoit d’injecter plus de 470,1 milliards FCFA (environ 845 millions $) dans 277 projets socio-économiques. Selon les données dévoilées par l’agence...

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne de kyokushinkai a terminé à la 3e place du championnat arabe de cette catégorie organisé au Liban, avec un total de...