Tags Posts tagged with "importations alimentaires"

importations alimentaires

par -

La balance commerciale alimentaire a enregistré, durant les deux premiers mois de 2018, une amélioration remarquable, le taux de couverture des exportations par les importations ayant atteint 134,2% contre 63% durant la même période de 2017.

Cette croissance s’explique par un accroissement de la valeur des exportations alimentaires (+109,2%) et une régression des importations de 1,8%, ayant généré un excédent de la balance commerciale alimentaire de 268,3 millions de dinars (MD) contre un déficit de 295,2 MD, durant les deux premiers mois de 2017.

Il est à noter que l’excédent de la balance commerciale alimentaire a contribué à l’amélioration du taux de couverture de la balance commerciale globale de 3,1% à 74,9%.

La valeur des exportations alimentaires au cours des deux premiers mois de 2018 a atteint l’équivalent de 1052 MD, soit une augmentation de 109,2% par rapport à la même période de 2017.

Les stars à l’export

Cette croissance est due à la hausse des exportations de l’huile d’olive en quantité (54,5 mille tonnes conte 16,4 mille tonnes) et en valeur (544,8 MD contre 143,3 MD) et à l’amélioration du niveau des prix de 14% ; lesquelles recettes ont contribué à la croissance des exportations alimentaires globales de 68%.

L’amélioration des exportations est également expliquée par l’évolution des recettes des produits de la mer et des dattes, respectivement de 79% et de 32%, outre l’accroissement de la valeur des ventes des légumes frais de 64%, notamment les tomates géothermiques, et de la valeur des exportations des conserves de légumes et fruits de 12% et des conserves de poissons de 16%.

En revanche, les exportations des agrumes ont enregistré un repli de 12% en valeur et de 38% en quantité, en raison de la régression de la récolte destinée à l’exportation par rapport à la saison écoulée.
La valeur des exportations alimentaires durant les deux premiers mois de 2018 s’est établie à 15,9% du total des exportations des biens contre 10,8% durant la même période de 2017.

Les importations alimentaires ont coûté moins cher

La valeur des importations alimentaires, au cours des deux premiers mois de l’année en cours, s’est établie à 783,7 MD, enregistrant une baisse de 1,8% par rapport à la même période de 2017.

Cette baisse est due à la régression de la valeur des importations des céréales de 16%, notamment le blé tendre, l’orge et le maïs, et de celles du café et thé, respectivement de 41% et de 68%.

Par ailleurs, la majorité des produits alimentaires classés non-essentiels ont enregistré, par rapport à la même période de l’année écoulée, une stabilité dans la structure des importations à un taux avoisinant les 18%.

En revanche, la valeur des importations d’autres produits alimentaires a connu une évolution, à l’instar du lait et dérivés (65%), des huiles essentielles (44%) et du sucre (8%).

La valeur des importations alimentaires durant les deux premiers mois de l’année en cours a représenté 8,9% du total des importations du pays, contre 11,2 % durant la même période de 2017.

TAP

par -

Organisée par Fairtrade Messe (Fairtrade-Messe.de), la 4ème édition du salon Agrofood (Agrofood-WestAfrica.com) & Plastprintpack West Africa 2017 (PPP-WestAfrica.com) ouvrira ses portes du 05 au 07 décembre 2017 au Centre international de conférences d’Accra au Ghana. Plus de 90 exposants de 21 pays, dont cinq pavillons nationaux d’Algérie, de France, des Pays-Bas, de Pologne et du Sri Lanka, font de cette édition la plus grande de tous les temps. Les chiffres d’une hausse des importations alimentaires confirment que le plus grand marché alimentaire d’Afrique est encore sous-approvisionné. Les plans de relances agricoles pour booster la production locale dans la sous-région, l’augmentation récente des importations de technologies, les investissements massifs dans le secteur et des filières connexes (transformation, plastiques, équipements d’emballage…) sont de bon augure.

La 4ème édition du salon Agrofood & Plastprintpack West Africa se déroule sur fond de données économiques positives car les chiffres de l’OMC et de la VDMA indiquent une nette tendance à la hausse des indicateurs du secteur de l’industrie de l’agroalimentaire et du Plastprintpack. Exception faite au géant Nigérian, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Sénégal demeurent les plus grands importateurs d’aliments finis mais aussi de technologies agricoles, agroalimentaires et d’emballage dans la sous-région ouest-africaine.

Le plus grand marché alimentaire d’Afrique reste sous-approvisionné :

Les importations alimentaires ouest-africaines sont passées à 14,4 milliards de dollars US en 2015 contre 13,1 milliards de dollars US en 2014, soit une augmentation de 10% (OMC). Les chiffres des importations alimentaires en hausse montrent que l’Afrique de l’Ouest – bien qu’étant le plus grand marché alimentaire du continent-, demeure encore sous-approvisionnée.

Importations de technologies en hausse, investissements massifs et nouvel essor pour la production locale :

  • Les importations ouest-africaines de machines et d’équipements agricoles se sont élevées à 187 millions d’euros en 2016 (source : Fédération Allemande de l’Ingénierie VDMA).
  • Les importations ouest-africaines de technologies de transformation et d’emballage alimentaires sont passées de 506 millions d’euros en 2015 à 556 millions d’euros en 2016 (VDMA), soit une hausse de 10%.
  • L’Afrique de l’Ouest a importé des matières plastiques d’une valeur de 142,9 millions d’euros en 2016, l’imprimerie et le papier de 121,8 millions d’euros et l’emballage de 240,2 millions d’euros.

L’augmentation des importations de technologies confirme les investissements massifs dans la transformation, le plastique et les équipements d’emballage et indique une reprise de la production locale et un développement à moyen terme extrêmement prometteur.

Le plus grand Agrofood & Plastprintpack West Africa 2017 :

Pour avoir une visibilité exceptionnelle sur ce marché à fort potentiel de développement pour les secteurs de l’agrobusiness et du Plastprintpack, les opérateurs sont invités à ne pas rater la plus grande messe régionale : Agrofood & Plastprintpack West Africa.

« Cette année, plus de 90 exposants de 21 pays seront présents, ce qui en fera la plus grande édition », se réjouit Leonie Ganser, Chef de projet de Fairtrade. « Les exposants viennent d’Afrique du Sud, d’Algérie, d’Allemagne, de Chine, de Corée du Sud, d’Egypte, des Émirats Arabes Unis, d’Espagne, de France, du Ghana, de Grande-Bretagne, d’Inde, d’Iran, d’Italie, du Nigeria, des Pays-Bas, de Pologne, du Sri Lanka, de Taïwan, de Thaïlande et de Turquie. »

En plus de ces exposants individuels, des pavillons officiels sont en cours de :

  • Algérie : Les exposants présentent leurs technologies et solutions dans le secteur agroalimentaire ; La France, pavillon organisé par Adepta qui permettra de mettre en lumière le savoir-faire et la technologie française dédiés l’agriculture, l’élevage et la production alimentaire par le biais de huit exposants
  • Les Pays-Bas, sous le slogan “Holland-Ghana Growing together”, présentent des produits issus des domaines des semences, des plantes, des produits alimentaires transformés et de la culture cellulaire.
  • La Pologne est représentée par 12 exposants, lesquels saisissent l’opportunité pour offrir de la nourriture et du matériel
  • Sri Lanka Tea Board avec cinq exposants proposant le thé de Ceylan

Soutien institutionnel :

Agrofood & Plastprintpack West Africa 2017 est soutenue par le Ministère ghanéen de l’Alimentation et de l’Agriculture, le Ministère du Commerce et de l’Industrie, la Délégation de l’industrie et du commerce allemands au Ghana AHK et l’Association française agroalimentaire (Adepta).

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Nigeria Air, c’est le nom de la compagnie aérienne nationale que le pays le plus peuplé d’Afrique va lancer d’ici la fin de l’année....

Reseaux Sociaux

SPORT

"On essaie de trouver un accord, Nice, Balotelli et nous", a déclaré le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, Andoni Zubizarreta, au sujet de l'éventuelle arrivée...