Tags Posts tagged with "Industrie, Export, Tunisie"

Industrie, Export, Tunisie

par -

L’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation a réuni mardi, les directeurs régionaux de l’APII  pour faire le point sur la situation actuelle du secteur industriel  et les perspectives de développement régional sur fond d’efforts intenses  pour réduire le taux de chômage et soutenir les entreprises sinistrées durant les trois derniers  mois.

Il a été confirmé, lors de cette rencontre, que la Tunisie devrait réaliser en 2011 une croissance comprise entre 0 et 1%. Ce qui est un chiffre exceptionnel compte tenu des perturbations qu’a connues le pays pendant plusieurs semaines.
Toutefois,  les exportations des industries mécaniques et électriques ont évolué au cours de cette  période 2011, et ont  augmenté de 27 %, dont notamment les textiles et vêtements qui ont enregistré une progression de 9 %.

De plus,  le nombre total des entreprises  adhérant au  programme de mise à niveau a atteint 5201. Ainsi,  durant les quatre premiers  mois du 2011,  142 dossiers ont été agréés pour un investissement de l’ordre de  257 MD.
D’un autre côté, il a été annoncé que,  dans les jours à venir, seront adoptés les textes réglementaires relatifs à l’octroi des indemnités aux entreprises sinistrées à la suite des événements survenus en Tunisie depuis la mi-janvier 2011.

Le fait a été souligné que   le développement industriel représente l’un des principaux piliers du travail du ministère de l’Industrie et de la Technologie au cours de cette période, “transitoire”, avec des priorités se fixant sur  le maintien en activité des entreprises existantes, la préservation des emplois et la possibilité de mobiliser  de nouveaux investissements et de créer de nouveaux emplois, surtout  dans les régions de  l’intérieur.

30 000 emplois menacés

Les exportations dans le secteur  de textile ont enregistré une baisse de 15,8% au mois de janvier 2011 par rapport à la même période en 2010. Cette baisse pourrait avoir un impact négatif si elle persistait faisant peser des menaces sur 30 mille emplois.

Au demeurant, les craintes exprimées par les professionnels du secteur portent sur les arrêts de travail successifs dans les usines, dus aux mouvements sociaux. Un appel a été lancé pour  renouer le contact entre les chefs d’entreprise et les syndicats afin de donner une visibilité pour les chefs d’entreprise et les investisseurs.

Il s’agit aussi du dédommagement des entreprises ayant subi des dégâts mais aussi des aides urgentes au chômage technique et de  l’accélération de l’octroi des subventions directes aux entreprises.

Aujourd’hui, les dégâts enregistrés dans  les entreprises économiques sont  de l’ordre de 1000 MD,  dont notamment  200MD  dans le secteur industriel.  Environ 240 entreprises ont subi de sérieux dégâts, à savoir 123 entreprises ont été affectées  d’une manière directe et 117 autres indirectement.

Beaucoup de mesures urgentes  ont été prises par le gouvernement provisoire pour sauver l’économie tunisienne,  mais la nécessité a été  également soulignée que les promoteurs coopèrent avec le gouvernement et les différentes structures  pour  trouver des solutions rapides et efficaces, alors que  plusieurs secteurs ont été gravement  affectés par les derniers événements du 14 janvier.

Lors de cette réunion, plusieurs promoteurs  présents ont exposé  leurs problèmes financiers, et la  plupart d’eux ont soulevé  la  problématique du développement régional dont notamment la nécessité de créer des zones industrielles dans les régions intérieures pour créer plus d’emplois pour les jeunes diplômés.

En outre, il a été réclamé l’amélioration des infrastructures dans ces régions qui souffrent de mauvaises conditions de vie notamment le manque des réseaux de   l’électricité, du  gaz et de l’eau potable.

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

SPORT