Tags Posts tagged with "industries extractives"

industries extractives

par -

Le ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Khaled Kaddour, se démène pour donner un coup de fouet au secteur des hydrocarbures, que le gouvernement a été tenté d’enterrer, avant de se raviser à la vue des coûts des importations de carburant, auxquelles d’ailleurs l’Etat doit en partie l’aggravation de son déficit. En attendant que la mobilisation au sommet donne des résultats, si tant est qu’il soit possible de faire redémarrer la machine, il faudra se farcir les dégâts collatéraux du tassement – voulu et subi – du secteur des hydrocarbures. L’indice de la production industrielle a enregistré une baisse de 3,9% au cours des deux premiers mois de l’année 2018, en termes de glissement annuel. Cette baisse est expliquée par la diminution de la production dans le secteur des industries extractives (-10,5%) et le secteur des industries manufacturières (-2,7%), selon les statistiques publiées mercredi 25 avril 2018, par l’INS.

La baisse de la production manufacturière est principalement due à la baisse remarquable de la production dans le secteur du raffinage de pétrole (-91,8%) en raison de l’arrêt de la production des produits de raffinage du pétrole depuis novembre 2017 et le secteur de l’industrie chimique (-21%) suite à la baisse observée dans la production des dérivées phosphatées.
De même, la production a connu une baisse dans le secteur de fabrication d’autres produits minéraux non métalliques de 2,7%.

Heureusement qu’il y a l’agroalimentaire !

Toutefois, la production industrielle a connu une augmentation dans le secteur de l’industrie agroalimentaire de 21,1%, suite à la hausse observée dans la production de l’huile d’olive, le secteur des industries mécanique et électrique de 7,1% et le secteur du textile habillement et cuir avec un taux de 0,2%.
La diminution de 10,5% de la production industrielle dans le secteur des industries extractives est expliquée par la baisse de la production du secteur de l’extraction des produits non énergétiques de 50,5% suite au repli observé dans la production de phosphate brut (177,2 mille tonnes au cours de deux premiers mois de l’année 2018 contre 915 mille tonnes au cours de la même période de 2017).
La production a également connu une diminution dans le secteur de l’extraction de produits énergétiques de 3,4%.

Un mois “horribilis

L’indice de la production industrielle a enregistré une baisse de 4,6% au cours du mois de février 2018 en termes de glissement annuel. Cette baisse est expliquée par la diminution de la production dans le secteur des industries extractives (-12%) et le secteur des industries manufacturières (-3,4%).
La baisse de la production manufacturière est expliquée par la baisse de la production dans le secteur du raffinage de pétrole (-91,8%), en raison de l’arrêt de la production des produits de raffinage du pétrole depuis novembre 2017 et le secteur de l’industrie chimique (-27,7%) suite à la baisse observée dans la production de dérivées phosphatées.

De même, la production a connu une baisse dans le secteur de fabrication d’autres produits minéraux non métalliques de 4,3%.

En revanche, la production industrielle a enregistré une augmentation dans le secteur de l’industrie agroalimentaire de 17,7%, suite à la hausse observée dans la production de l’huile d’olive, le secteur de l’industrie mécanique et électrique de 9,1% et le secteur de l’industrie de caoutchouc et de plastique de 7,7%.

Le repli de 12 % de la production industrielle dans le secteur des industries extractives est du à la baisse de la production du secteur de l’extraction des produits non énergétiques de 59,3% suite à la baisse observée dans la production de phosphate brut (6,4 mille tonnes au cours du mois de février 2018 contre 413,8 mille tonnes au cours du mois de février 2017).

La production a également connu une diminution dans le secteur de l’extraction de produits énergétiques de 3,6%.

TAP

par -

Selon une étude réalisée par l’IACE sur l’impact de la transparence sur l’activité des IDE dans les industries extractives concernant « les raison pour lesquelles la Tunisie n’est pas un terrain favorable à l’adoption à une initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) »,  46% des entreprises interviewées ont affirmé qu’il ne s’agit pas d’une priorité gouvernementale contre 30% qui y voient un manque d’ouverture aux expériences internationales, a affirmé Majdi Hassen , directeur exécutif à l’IACE  lors d’une conférence tenue ce mardi 25 mai 2016 au siège de l’IACE sur « les IDE dans les industries extractives : quelle transparence pour une meilleure attractivité ».

On rappelle que l’IACE a mené une enquête approfondie qui a couvert 102 entreprises résidentes et autres non résidentes.

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Une attaque terroriste menée par le groupe Boko Haram sur le lac Tchad a fait au moins 18 victimes jeudi soir. "Les éléments de Boko...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'Italien Fabio Fognini a remporté le 7ème titre ATP de sa carrière en s'imposant dimanche en finale contre le Français Richard Gasquet, 29ème mondial,...