Tags Posts tagged with "insultes"

insultes

par -

Yassine Ayari, élu député de la circonscription d’Allemagne au terme, faut-il le rappeler, d’une étrange opération de vote, a écopé lundi 26 mars 2018 de 16 jours de prison ferme, mais sans exécution immédiate de la peine. Ainsi en a décidé le Tribunal militaire, a fait savoir l’intéressé ce matin du mardi 27 mars 2018. Toutefois il a dit qu’il s’en tient à sa position : Il ne se drapera pas avec son immunité parlementaire pour échapper à la prison. Rappelons qu’il répondait des propos insultants en direction de l’armée quand il était blogueur…

A noter que Ayari n’en a pas terminé pour autant avec le Tribunal militaire, il est convoqué ce 10 avril pour un autre dossier. Ce sont en tout trois affaires – des chefs d’accusation de diffamation et offense de l’institution militaire – qui l’attendent au tournant…

par -

Les insultes de l’ex-star du football Diego Maradona à l’endroit du président américain, Donald Trump, lui ont couté cher. En effet les autorités lui ont refusé le visa pour les USA, rapporte Le Figaro vendredi février 2018. Maradona, qui pilote actuellement le club d’Al Fujairah (Emirats Arabes Unis), voulait prendre un vol pour Miami afin de se présenter devant un juge pour un litige avec son ex-femme, Claudia Villafañe. Mais son interview avec la télévision vénézuélienne l’a rattrapé…

L’avocat de la légende du foot a donné les détails de cette affaire. Tout allait bien et l’Argentin allait recevoir son visa quand il a eu la mauvaise idée d’accepter ce fameux entretien. «J’étais à l’ambassade et j’ai dit à Diego: “S’il te plait, ne parle pas des Etats-Unis”. L’interview était sur TeleSur et je sais comment cela se passe.» Mais Maradona est passé outre et a tiré copieusement en direction de Trump. «Il a dit que Donald Trump était une chirolita (un terme argentin signifiant quelqu’un d’idiot que l’on peut manipuler, une sorte de marionnette, ndlr)», a indiqué l’avocat. A partir de ce moment il savait que le voyage de son client allait tomber à l’eau. «Après avoir vu cela, je lui ai dit que j’irais à Miami à sa place pour le représenter», a-t-il conclu…

par -

La séance plénière extraordinaire consacrée à l’examen du projet de loi de réconciliation administrative a connu ce mercredi des tensions qui ont atteint le stade d’échange d’insultes entre les députés, rapporte Mosaïque Fm.

A la reprise de la séance plénière cet après-midi, Samia Abbou, députée du bloc démocratique, a insisté pour intervenir mais le président de l’ARP, Mohamed Ennaceur, a refusé de lui accorder la parole.

Les tensions ont augmenté et un échange d’insultes a eu lieu lorsque la députée de Nidaa Tounes Hela Omrane a essayé de calmer Samia Abbou. Cette dernière a répondu en disant « ferme ta gueule… toi et ton parti vous êtes plutôt une bande », indique la même source.

FOCUS 🔍

Les chiffres des immatriculations de nouvelles voitures pour le mois de septembre 2018, laissent voire que les ventes des véhicules particuliers de la marque...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

L'Union africaine (UA) est censée entamer sa mue, pour plus d'action, plus d'efficacité, moins de bureaucratie... Bref, pour gommer tout ce qu'on reproche à...

Reseaux Sociaux

SPORT