Tags Posts tagged with "invalidation"

invalidation

par -

Coup de théâtre au Kenya. Après agité le pays et ameuté la communauté internationale suite aux résultats très controversés de la présidentielle, l’opposant Raila Odinga jette l’éponge, à la stupeur générale, rapporte l’AFP. Il a fait savoir ce mardi qu’il ne se présentera pas au scrutin du 26 octobre 2017, qui a été décidée après l’invalidation, par la justice, de la réélection du sortant, Uhuru Kenyatta, le 8 août dernier…

Tenant compte des intérêts du peuple du Kenya, de la région et du monde, nous pensons que l’intérêt de tous sera mieux servi par l’abandon de la candidature présidentielle (de la coalition d’opposition, ndlr) à l‘élection prévue le 26 octobre 2017”, a dit Odinga lors d’une conférence de presse à Nairobi.
Nous sommes arrivés à la conclusion que l’IEBC n’a pas l’intention d’entreprendre les changements au niveau de ses opérations et de son personnel pour garantir que les illégalités et irrégularités qui ont conduit à l’invalidation du scrutin du 8 août ne se reproduisent pas”, a-t-il indiqué, pour tenter d’expliquer sa surprenante décision. “Tout indique que l‘élection prévue le 26 octobre sera pire que la précédente”, a-t-il conclu, en formulant le voeu que le vote du 26 octobre soit annulé, faute de combattant, et qu’une nouvelle élection soit reprogrammée. Mais il a très peu de chances d’être entendu…

Pour rappel, Kenyatta avait, officiellement, remporté l’élection avec 54,27% des voix, contre 44,74% pour Odinga. La Cour suprême, assaillie par les recours de l’opposition pour moult irrégularités dans le scrutin, avait émis un jugement très sévère à l’endroit de la Commission électorale (IEBC) et ordonné que le match soit rejoué…

par -

L’indépendant Alexander Van der Bellen n’aura pas savouré longtemps sa victoire à la présidentielle autrichienne, le 22 mai dernier, face au candidat du FPÖ (extrême droite), Norbert Hofer. Déjà que Van der Bellen a dû se contenter d’un succès à l’arraché, 50.3% des suffrages, au bout d’un suspense haletant, maintenant le voilà qui reçoit une autre tuile sur la tête : La Cour constitutionnelle autrichienne a invalidé ce vendredi 1er juillet le résultat de la présidentielle pour cause d’irrégularités. Cette décision de justice fait suite à un recours du FPÖ.

La Cour constitutionnelle a noté de nombreuses irrégularités lors du dépouillement des plus de 700.000 bulletins de vote par correspondance. D’après elle, les sérieux doutes existants ont entaché le scrutin, qui est donc à refaire.

Pour rappel, ce sont justement ces votes par correspondance qui ont permis à Alexander Van der Bellen, un ancien du parti écologiste, de damer le pion à son adversaire. Donc si l’élection est à refaire, Hofer aura toutes ses chances, même si la Cour n’a pas pu mettre la main sur des preuves de fraude à la présidentielle.

Une élection très symbolique

L’élection autrichienne avait passionné les médias européens parce que voir la présidence d’un grand pays comme l’Autriche basculer à l’extrême droite n’est pas chose courante sur le continent, même si les partis xénophobes montent un peu partout. C’est plus cette symbolique là qui a déchainé les passions que l’enjeu même de l’élection, car de fait le chef de l’Etat autrichien a plutôt un rôle protocolaire, même s’il peut actionner quelques leviers de poids, comme la nomination du chancelier, la dissolution du gouvernement et le commandement suprême des armées.

Le meilleur des RS

Zouhair Dhaouadi est le conseiller politique du président de l’ARP (Chambre des députés en Tunisiens) Mohamed Ennaceur. Avocat de profession, il est Docteur en...

INTERVIEW

Habib Karaouli, PDG de la Banque d'affaires de Tunisie (BAT), récemment rebaptisée Capital African Partners Bank, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où...

AFRIQUE

D'ici 2050, plus d'une personne sur quatre sur notre planète sera africaine. Il faut agir maintenant, de manière décisive et courageuse, pour s'assurer que...

Reseaux Sociaux

SPORT