Tags Posts tagged with "Jameleddine Gharbi, Emploi, Tunisie"

Jameleddine Gharbi, Emploi, Tunisie

par -
Le retour un taux de croissance ordinaire pouvant atteindre 4

Le retour un taux de croissance ordinaire pouvant atteindre 4,5% est essentiellement tributaire de la restauration de la stabilité sécuritaire et sociale dans toutes les régions du pays, a affirmé le ministre du Développement régional et de la Planification, Jameleddine Gharbi, dans une conférence de presse tenue, mardi.

A cette fin, il a fortement souligné l’urgence de ramener l’économie nationale vers son ordonnance normale de manière à réaliser des résultats meilleurs qu’en 2011, ce qui devrait permettre de créer entre 70 000 et 80 000 emplois.

Au demeurant, il a précisé que les objectifs du développement s’articulent aujourd’hui en Tunisie autour de quatre axes : la réalisation d’un développement régional équitable et équilibrée, la promotion de la compétitivité des entreprises, la mise en place de pôles de compétitivité, et une gestion structurelle du chômage outre la lutte contre la pauvreté dans les régions intérieures et côtières à travers l’amélioration des infrastructures et des conditions de vie de manière à attirer les investisseurs.

Le ministre a indiqué qu’il ne suffit pas d’allouer des crédits et des ressources financières pour réaliser ces objectifs, il importe aussi d’œuvrer suivant des stratégies précises se déclinant dans deux volets : une stratégie au niveau de l’investissement public et une autre à celui de l’investissement privé.

Il a affirmé que l’être humain ne doit pas être considéré uniquement comme un outil de développement, mais comme une norme afin qu’il devienne un élément déterminant et actif dans l’élaboration des projets, leur suivi et même leur évaluation.

Le ministre a signalé que , pour la mise en œuvre de cette stratégie, une approche basée sur la consultation a été retenue qui réponde aux attentes des citoyens et l’associe à l’élaboration des concepts et des propositions, comme elle se fonde sur la répartition des ressources de l’Etat de manière transparente, scientifique et objective , à partir de données réelles prenant en compte les niveaux de la pauvreté et du chômage ainsi que les besoins de chaque région.

par -
Le retour un taux de croissance ordinaire pouvant atteindre 4

Le retour un taux de croissance ordinaire pouvant atteindre 4,5% est essentiellement tributaire de la restauration de la stabilité sécuritaire et sociale dans toutes les régions du pays, a affirmé le ministre du Développement régional et de la Planification, Jameleddine Gharbi, dans une conférence de presse tenue, mardi.

A cette fin, il a fortement souligné l’urgence de ramener l’économie nationale vers son ordonnance normale de manière à réaliser des résultats meilleurs qu’en 2011, ce qui devrait permettre de créer entre 70 000 et 80 000 emplois.

Au demeurant, il a précisé que les objectifs du développement s’articulent aujourd’hui en Tunisie autour de quatre axes : la réalisation d’un développement régional équitable et équilibrée, la promotion de la compétitivité des entreprises, la mise en place de pôles de compétitivité, et une gestion structurelle du chômage outre la lutte contre la pauvreté dans les régions intérieures et côtières à travers l’amélioration des infrastructures et des conditions de vie de manière à attirer les investisseurs.

Le ministre a indiqué qu’il ne suffit pas d’allouer des crédits et des ressources financières pour réaliser ces objectifs, il importe aussi d’œuvrer suivant des stratégies précises se déclinant dans deux volets : une stratégie au niveau de l’investissement public et une autre à celui de l’investissement privé.

Il a affirmé que l’être humain ne doit pas être considéré uniquement comme un outil de développement, mais comme une norme afin qu’il devienne un élément déterminant et actif dans l’élaboration des projets, leur suivi et même leur évaluation.

Le ministre a signalé que , pour la mise en œuvre de cette stratégie, une approche basée sur la consultation a été retenue qui réponde aux attentes des citoyens et l’associe à l’élaboration des concepts et des propositions, comme elle se fonde sur la répartition des ressources de l’Etat de manière transparente, scientifique et objective , à partir de données réelles prenant en compte les niveaux de la pauvreté et du chômage ainsi que les besoins de chaque région.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux