Tags Posts tagged with "Jedliane"

Jedliane

par -

La plupart des composantes du projet de développement intégré dans la délégation de Jedliane (gouvernorat de Kasserine) sont presque achevées. Reste deux composantes récemment mises en chantier: la construction d’un centre de collecte et de distribution des produits agricoles et la création d’une zone verte dans la cité AL Intilaka en centre ville, a déclaré à l’agence TAP le délégué de Jedliane, Mohamed Labidi.
Le projet de développement intégré dans la délégation de Jedliane a été lancé en 2015, par le Commissariat général du développement régional au ministère du Développement, pour un coût total estimé à 5 millions 244 mille dinars, a indiqué Labidi.

Le programme comprend également une vingtaine de projets productifs dans le secteur de l’artisanat au coût de 200 mille dinars (projets en cours d’attribution) et la formation de 100 bénéficiaires dans le domaine des petits métiers, de l’agriculture et de l’artisanat au coût de 200 mille dinars.
La construction d’un espace industriel pour un coût estimé à 700 mille dinars a atteint un taux de réalisation de 95%. Le projet de construction d’un village de l’artisanat d’un coût de 600 mille dinars a été retenu provisoirement. Tandis que le taux d’avancement des travaux de construction d’un centre de collecte et de distribution de produits alimentaires d’une valeur de 900 mille dinars n’a pas dépassé les 20%.
Une enveloppe de 891 mille dinars a été allouée à l’aménagement de la route rurale Daassa-Aouailia, sur 6 km, et la route rurale reliant El Oueslatia et la zone irriguée, sur 1 km, dont les travaux ont été parachevés.
La composante des équipements collectifs, qui a coûté 390 mille dinars, comprend la construction d’un centre de santé de base catégorie 2, dans la localité de Zlafna-Haouala (Imada de Mehrza), et la création d’une zone verte, dans la cité Al Intilaka, avec un taux d’avancement d’environ 20%.

Le projet de développement intégré dans la délégation constitue un apport important pour la délégation, en alliant formation, emploi et loisirs. Il favorise le développement de l’infrastructure de base pour certaines zones rurales reculées de Jedliane et la création d’un établissement de santé et de petites et moyennes entreprises qui vont créer de l’emploi pour un nombre important de chômeurs, a souligné Labidi.

par -
Il semble que la situation de la compagnie de phosphate de Gafsa (CPG)

Les études d’impact environnemental et social du projet de phosphate de Jedliane (gouvernorat de Kasserine) viennent de démarrer, annonce, lundi, le président du conseil d’administration de la société Chaketma de prospection de phosphate, Taoufik Mansouri. Ces études devront être finalisées, en juin 2017, date à partir de laquelle la mine de phosphate entrera en exploitation avec une capacité de production de 1,5 million de tonnes de phosphate par an et d’emploi direct de 500 personnes, selon la même source.
Le projet mobilisera des investissements de l’ordre de 500 millions de dinars. La durée de vie de la mine de Jedliane est estimée à une cinquantaine d’années au minimum.
Elle nécessite des moyens techniques coûteux et des investissements plus importants que ceux du bassin minier de Gafsa. Le lancement du projet a été rendu possible grâce à l’évolution des technologies et à la découverte, à l’échelle nationale, d’un procédé économique et efficace pour le traitement de ce type de phosphate, explique Mansouri.
Le projet a démarré, en 2011, dans sa phase de prospection qui a nécessité des forages de plus de 20 mètres de profondeur. Ces recherches ont démontré que la mine renferme des ressources estimées à 130 millions de tonnes. Les analyses effectuées dans les laboratoires du Sers (gouvernorat du Kef) ont attesté que le phosphate de Jedliane est doté d’une qualité rare, toujours selon la même source.

FOCUS 🔍

Les chiffres des immatriculations de nouvelles voitures pour le mois de septembre 2018, laissent voire que les ventes des véhicules particuliers de la marque...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

L'Union africaine (UA) est censée entamer sa mue, pour plus d'action, plus d'efficacité, moins de bureaucratie... Bref, pour gommer tout ce qu'on reproche à...

Reseaux Sociaux

SPORT