Tags Posts tagged with "Jeunes leaders"

Jeunes leaders

par -
Le Gouvernement des États-Unis d’Amérique a le plaisir d’inviter les jeunes leaders à travers la Tunisie à présenter leurs candidatures dès maintenant pour le programme de bourses d’études Thomas Jefferson, qui comprend la bourse d’études Universitaires (Tunisia UGRAD) et la bourse d’études de la formation professionnelle (TCCSP).

Le programme de bourses d’études Thomas Jefferson renforce les capacités des jeunes leaders de diverses populations de toute la Tunisie afin de les aider à contribuer au développement de leur pays. Ces programmes présentent une opportunité majeure pour l’accroissement de la coopération et de la compréhension entre les peuples tunisiens et américains.

Depuis la première année du programme de bourses Thomas Jefferson en 2013, plus de 450 étudiants de premier cycle originaires des 24 gouvernorats tunisiens ont eu la possibilité d’étudier dans 101 instituts et universités dans 39 états américains et le District de Colombia. Grâce à cette immersion, ces étudiants ont pu améliorer leurs compétences académiques et leur anglais, renforcer leurs capacités de leadership et développer leurs expertises professionnelles. Les anciens étudiants retournent à leur pays prêt à contribuer à leurs communautés, leurs domaines professionnels, et leur pays. Dans un récent sondage, plus que 80% des anciens élèves de la bourse Thomas Jefferson qui ont terminé leurs études ont rapporté qu’ils sont maintenant employés.

La Bourse d’études Universitaire (Tunisia UGRAD) offre la possibilité aux étudiants qui sont inscrits dans les universités tunisiennes à participer à une année d’études sans diplôme dans des universités et instituts américains accrédités. Les étudiants suivent des cours dans leur domaine d’étude ainsi que dans les études américaines. Une grande variété de disciplines universitaires est éligible à ce programme. En plus des cours, les participants acquièrent une expérience pratique à travers des projets de services communautaires et des stages professionnels.

La Bourse d’études de la formation professionnelle (TCCSP) offre la possibilité à des étudiants tunisiens de l’ISET, l’ISSAT, et l’IHET d’obtenir des certifications professionnelles dans des domaines techniques précis auprès d’universités américaines. Pour l’année universitaire 2018-2019 les domaines d’études suivants sont admissibles: ingénierie appliquée, gestion et administration des affaires commerciales, technologie de l’information, et études en gestion du tourisme et de l’hôtellerie. Les participants prennent part à des programmes d’apprentissage par le service et des stages pour gagner une expérience pratique et professionnelle.

Les candidatures sont maintenant ouvertes pour l’année académique 2018-2019. Les formulaires de candidature et plus d’informations sont disponibles à partir de site web IREX https://www.Irex.org/project/tunisia-ugrad ou https://www.Irex.org/project/tccsp. Les participants seront sélectionnés par le biais d’un concours ouvert, basé sur le mérite. Le Programme de bourses d’études Thomas Jefferson ne discrimine pas les candidats sur la base de la race, la couleur, la religion, le sexe, l’âge, l’origine nationale, le handicap ou toute autre caractéristique protégée par la loi américaine.

Ces programmes sont sponsorisés par le Département d’État American, et mis en œuvre par IREX.

Dernier délai pour le dépôt des candidatures : 27 novembre 2017.

par -
Le président américain Barack Obama a appris à ses dépens jeudi que resquiller la file d'attente du restaurant Franklin's à Austin

Selon un article récemment publié par le site français « RFI », un millier de jeunes leaders africains viennent de finir un stage de 6 semaines dans des universités américaines. Ils ont été sélectionnés parmi des dizaines de milliers de candidats à travers l’Afrique, dans le cadre du réseau Yali (Young african leaders initiative).

Le stage s’est, pour beaucoup, terminé mercredi 3 août, lors d’une rencontre avec le président Barack Obama à Washington. L’objectif de cette initiative américaine est d’aider les jeunes leaders à prendre des responsabilités dans leur pays et de leur donner les moyens de développer leurs entreprises, a indiqué la même source.

par -

Les Tunisiennes Amira Yahyaoui et Wafa Sayadi et la Marocaine Khadija Idrissi Janati se sont illustrées parmi les jeunes personnalités les plus influentes de l’année au point d’être distinguées par le Forum économique mondial de Davos dans sa liste publiée hier mercredi 16 mars.

La particulaité de ces femmes : Elles ont moins de 40 ans, font bouger les choses dans leur pays et font feu de tout bois pour atteindre leurs aobjectifs. Parmi les 121 lauréats de cette année, aux côtés des Tunisiennes et de la Marocaine, on peut citer la célèbre avocate Amal Clooney (le femme du célèbre comédien Georges Clooney, l’acteur américain Ashton Kutcher ou encore le ministre français de l’Économie, Emmanuel Macron.

Les éléments qui intéressent un jury particulièrement exigeant : « De brillants scientifiques. Des entrepreneurs émergents. Des investisseurs en nouvelles technologies. Des activistes politiques. » En plus de ça seuls sont retenus au final ceux qui « repoussent les limites et transforment le monde qui les entoure ».

Amira Yahyaoui, primée en 2014 par la fondation Chirac pour « son action de prévention d’un embrasement » en Tunisie, a co-fondé l’ONG Al Bawsala (« la Boussole », en arabe) en 2011 pour imposer des pratiques transparentes dans la vie politique et scruter à la loupe les législateurs et l’exécutif.

Wafa Makhlouf Sayadi, qui pilote la société Proclean, a brillé dans l’entrepreneuriat social dès 2003 avec un programme révolutionnaire pour l’époque sur la collecte des déchets ménagers et l’assainissement des plages tunisiennes. En 2011, elle fut placée à la tête du Centre des jeunes dirigeants d’entreprise de Tunisie (CJD). Elle a embrassé une carrière de politicienne en devenant députée de Nidaa Tounes, qui fait partie de la coalition dirigeant actuellement la Tunisie

Quant à la Marocaine Khadija Idrissi Janati, elle dirige avec brio plusieurs sociétés dans le secteur des médias et de la communication. Elle s’active dans différentes associations, comme celle des Femmes Entrepreneurs au Maroc. En 2012, elle figurait dans le classement « Arabia 500 » des 500 entreprises arabes à développement rapide.

Le meilleur des RS

Il a été ministres, de l’industrie, de la Défense nationale, de la Santé publique et surtout illustre ministre de l’Economie et des finances en...

INTERVIEW

Habib Karaouli, PDG de la Banque d'affaires de Tunisie (BAT), récemment rebaptisée Capital African Partners Bank, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où...

AFRIQUE

C'est sans doute un tournant dans le combat contre la secte islamiste Boko Haram, que rien ne semblait pouvoir stopper jusqu'ici. Les gouverneurs de...

Reseaux Sociaux

SPORT

Résultats des matches de la 10e journée du championnat de la Ligue 2 professionnel de football, disputés vendredi. Poule A: Vendredi 15 déc 2017 : A La...