Tags Posts tagged with "jihadistes, Tunisie"

jihadistes, Tunisie

par -
6 Tunisiens sur 10

6 Tunisiens sur 10, plus précisément 59% de nos concitoyens jugent élevé le risque d’une menace terroriste en Tunisie. Telle est la conclusion majeure d’une sondage de l’institut TUNISIE SONDAGE pour TBC Partners, , ce qui n’est pas pour arranger la démonstration du gouvernement dont le président , Ali Laarayedh, s’est dépensé, pas plus tard qu’hier, en assurances tranquillisant l’opinion publique et lui affirmant que la bataille contre le terrorisme est en voie d’être gagnée.

Le fait central qui émerge de cette enquête est que « une menace terroriste est une évidence pour une très large majorité des Tunisiens ». Il n’en demeure pas moins que l’inquiétude n’est pas la même pour tous : 64% des femmes considèrent ce risque comme élevé, contre 56% des hommes. Cette évaluation varie également selon l’âge, les moins de 35 ans sont 48% à considérer la menace terroriste comme élevée contre 69% pour les sondés âgés de plus de 35 ans.

L’autre constat qui se dégage de ce sondage est que les deux-tiers des tunisiens (pour l’exactitude 66%) éprouvent des inquiétudes concernant leur sécurité personnelle et celle de leurs familles.

Pour ce qui est des causes pouvant expliquer cette menace terroriste, ils sont 56% à penser qu’il s’agit du manque de réactivité de l’Etat ainsi que le fait de ne pas prendre au sérieux la menace terroriste auparavant. Il est à noter qu’au mois d’octobre 2012 des informations avaient été publiées par un hebdomadaire français et reprises par les médias tunisiens faisant état de l’existence de deux camps d’entraînement jihadistes en Tunisie.

Enfin concernant les solutions préconisées, 68% des Tunisiens considèrent qu’il faut plus de fermeté face à n’importe quelle forme d’extrémisme ou de radicalisme alors que 53% des répondants appellent à l’union nationale sacrée de tous les intervenants sur la scène politique tunisienne pour venir à bout du terrorisme.

Il y a lieu de noter que le sondage a été effectué les 6 et 7 mai courant, et qu’il a porté sur un échantillon de 2010 personnes représentatives de la population tunisienne âgée de 18 ans et plus.

par -
Intervenant à l’émission « Attassiaa Massaan »

Intervenant à l’émission « Attassiaa Massaan », diffusée, lundi 18 mars 2013, sur la chaine Ettounisia, un jeune homme a appelé les gens opérant dans des réseaux de recrutement des jihadistes en Tunisie à libérer son frère handicapé parti pour le jihad en Syrie. « Libérer mon frère, il est inapte pour le jihad, je suis prêt à le remplacer immédiatement. Ce que vous faites s’oppose avec l’islam. Tenez compte de l’état moral de sa mère qui n’a pas cessé de pleurer son fils depuis qu’il a quitté la Tunisie».

par -
L'agence de presse turque  

L’agence de presse turque “Anatolie” révèle, en se référant à des sources sécuritaires algériennes, que les responsables de la sécurité tunisienne ont demandé à leurs homologues algériens de traquer les djihadistes tunisiens qui ont fui les camps d’entraînements d’Al Qaida et du Tandhim Attawhid wal Jihad en Afrique de l’ouest bombardés par l’aviation française, et se préparent à rentrer en Tunisie .

Les djihadistes qui sont au nombre de 300, s’apprêtent, selon la stratégie d’Al-Qaida , à passer de la phase de l’entraînement (IIdad) à celle de la lutte (Jihad)dans leurs pays respectifs.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Au moins 50 personnes ont été tuées ce mardi dans un attentat suicide attribué au groupe djihadiste Boko Haram qui a frappé une mosquée...

Reseaux Sociaux

SPORT