Tags Posts tagged with "Khlifa Sboui"

Khlifa Sboui

par -

Il est désormais possible pour les diplômés de l’enseignement supérieur et ceux qui désirent s’installer à leur compte d’être éligibles autrement aux concours financiers de la Banque tunisienne de solidarité (BTS). Ils seront dispensés de deux conditions jugées rédhibitoires, les garanties exigées pour les prêts et l’autofinancement, a annoncé dans une interview à Africanmanager le Directeur général adjoint de la BTS, Khlifa Sboui, précisant qu’il s’agit là de la première mise en œuvre des mesures annoncées récemment par le chef du gouvernement, Habib Essid, pour lutter contre le chômage. Il a tenu néanmoins à affirmer que les crédits ne seront pas gratuits  et sont remboursables conformément aux dispositions légales en vigueur.

Il est essentiel de faire remarquer que les crédits sont destinés à tous ceux qui ont des compétences et des spécialités professionnelles et techniques. Pour ce qui est des investissements directs, le DGA de la BTS a précisé qu’ils sont octroyés sous la forme de prêts pouvant aller jusqu’à 100 mille dinars pour les diplômés de la formation professionnelle, pour les artisans et les petits agriculteurs, et à 150 mille dinars pour les diplômés de l’enseignement supérieur. D’ailleurs, a-t-il constaté, il est enregistré une grande affluence vers les succursales de la BTS à travers tout le territoire de la République, et ce depuis la suppression des conditions relatives à l’autofinancement et aux garanties, y voyant un indicateur positif sur l’orientation qui est celle des jeunes de lancer des projets à leur compte.

Il a tenu à réaffirmer que les bénéficiaires devront impérativement rembourser les prêts dans les délais fixés par la BTS, outre le fait qu’une attention accrue sera attachée à l’étude des projets et leur évaluation à l’effet de garantir la pérennité de l’entreprise. A cet égard, il a souligné que les facilités dans les procédures d’octroi des crédits ne se feront nullement au détriment de leur remboursement à la banque, car les équipements et les outils de production sont placés en garantie auprès de la BTS, de même que d’autres batteries de mesures seront prises pour assurer le droit de la banque à restituer ses fonds.

Un taux de remboursement de 78% en 2015

Le DGA de la BTS a noté que la banque a enregistré en 2015 un taux de croissance positif en termes de nombre de prêts et de taux de remboursement, rappelant qu’en 2013, le nombre des crédits octroyés s’est élevé à 9947 pour un montant de 103 millions de dinars, alors que  celui des fonds remboursés a atteint  62,5 millions de dinars. En 2015, le nombre des crédits accordés a été de 11.12 pour une valeur de 115 MDT, et celle des fonds remboursés s’est élevée à 84 MDT. Ainsi, le taux de remboursement est passé de 56% en 2012 à 78% en 2015. Bien plus, la BTS qui a terminé l’exercice financier de 2012 sur un déficit de-2.8 MDT, a rétabli ses équilibres financiers au cours de l’année suivante, pour dégager un excédent de 4 millions de dinars au titre de l’année 2015.

Interrogé sur les raisons de l’échec des projets financés par la BTS, Khlifa Sboui a évoqué la situation économique générale dans le pays qui a négativement impacté les grands projets ainsi que les petites et moyennes entreprises, expliquant en outre cet échec par le manque de projets nouveaux et innovants, sans omettre de pointer les raisons liées au promoteur lui-même, qui pèche par manque de savoir-faire technique et technologique et par incompétence en matière de gestion du projet.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux