Tags Posts tagged with "Konrad-Adénauer"

Konrad-Adénauer

par -

L’Académie de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, en coopération avec la Fondation Konrad Adenauer, a organisé jeudi 25 octobre 2019 au siège de l’UTICA, un séminaire sur la responsabilité sociétale des entreprises.

Le thème choisi pour cette journée intéresse l’entreprise qui est de plus en plus concernée par l’environnement dans lequel elle opère et de plus en plus consciente que pour connaître une croissance soutenue et une prospérité durable, elle doit prendre en compte, sur une base volontaire, les enjeux environnementaux, sociaux et éthiques dans son activité.

Ces  questions et bien d’autres ont été débattues par les participants lors des débats qui ont suivi les présentations des conférenciers. Les intervenants ont présenté le pacte mondial des Nations Unies sur la RSE, l’adhésion de l’UTICA à ce pacte, la nouvelle loi  tunisienne en matière de RSE ainsi que la vision de l’UTICA sur le sujet. Quatre entreprises tunisiennes ont également présenté leurs témoignages sur la pratique RSE.

A l’ouverture du séminaire, M. Tarek Ben Yahmed, président de la Fondation UTICA, a affirmé que la croissance économique n’a pas toujours tenu compte de l’aspect social de l’entreprise, ce qui a affecté les valeurs humaines et porté atteinte au  bon sens d’une concurrence saine et équitable.

Aujourd’hui, a ajouté M. Ben Yahmed, l’entreprise est consciente du rôle qu’elle est appelée à jouer à côté d’autres acteurs, pour le développement de l’environnement économique dans lequel elle opère et évolue, et reconnaît l’intérêt des initiatives volontaires en matière de responsabilité sociale. C’est pour cette raison que vers la fin des années 90, l’UTICA a intégré cette approche dans sa stratégie et a organisé, en mai 2001, avec la Confédération Panafricaine des Employeurs, un séminaire sur  ce sujet couronné par l’adoption de  la « Déclaration de Tunis ».

Dans ce cadre,  l’UTICA œuvre à encourager les entreprises à s’inscrire dans cette approche favorisant le dialogue social comme principal pilier assurant un développement durable pour l’entreprise et pour son environnement.

Lui succédant, M. Holger Dix, représentant résident de la fondation Konrad Adenauer à Tunis, a déclaré que les entreprises assument déjà une responsabilité sociale en créant des emplois et de la richesse. Certes l’entreprise cherche toujours à maximiser son profit mais doit aussi intégrer la RSE dans son management. Elle doit concilier entre l’aspect économique et l’aspect social de ses activités.

De son coté le professeur Karim Ben Kahla, a présenté dans sa intervention, la RSE, sa genèse à travers le monde et le cas particulier de la RSE en Tunisie  alors que M Sami Marrouki, président de l’IRSET a présenté le pacte des nations unies sur la RSE.

Mme Leila Ouled Ali députée à l’Assemblée des représentants du peuple quant à elle a  présenté la nouvelle loi tunisienne sur la RSE et les raisons qui ont amené les députés à adopter cette législation.

M.Sami Sellini, Directeur Central à l’UTICA a donné un aperçu sur le pacte mondial et l’expérience de l’UTICA dans la promotion de la RSE au sein des entreprises.

A propos de la nouvelle loi sur la RSE, M. Sellini a  précisé qu’elle  contribue à la réconciliation de l’entreprise avec son environnement social et que le texte publié constitue une nette amélioration par rapport au projet initial.

par -

Le conseiller du Chef du gouvernement chargé des grandes réformes, Taoufik Rajhi a affirmé que la Tunisie a axé ses efforts, au cours des dernières années à réaliser les objectifs politiques ce qui a retardé l’agenda économique du pays.
Intervenant lors d’un symposium sur le thème « Le programme national des réformes majeures 2016/2020 : quel rôle pour l’ingénieur », le responsable a jouté que le gouvernement axe ses efforts sur le dossier économique et notamment le démarrage des grandes réformes programmées.
Et d’ajouter que la régression des indices économiques en Tunisie est lié à plusieurs problèmes structurels survenus depuis plusieurs années, notamment au cours de la décennie 1990/2010.
Pour Rajhi, la réussite des réformes économiques permettra de mettre en place un nouveau schéma de développement à même de réaliser les objectifs économiques et sociaux outre la garantie d’une justice entre les classes sociales et entre les régions.
Le symposium est organisé par le conseil national de l’Ordre des ingénieurs , la Konrad-Adénauer Stiftung et l’Association des tunisiens diplômés des universités allemandes.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Le chef d’entreprise et responsable syndical Rafaa Ennaifer est , à bon droit, vert de rage, à la vue d’articles vestimentaires tunisiens, vendus dans...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Le marché des assurances a réalisé un chiffre d'affaires de 73,3 milliards de dinars (mds DA) au 1er semestre 2018 contre 70,3 mds DA...

Reseaux Sociaux

SPORT