Tags Posts tagged with "label"

label

par -

La Chambre syndicale nationale des commerçants des produits de l’artisanat de l’UTICA a décidé de mettre en place un système de “Magasins agréés“, visant à aider les artisans à reprendre leurs activités et à rembourser leurs dettes, surtout avec la relance touristique attendue.
Ce système a pour objectif de promouvoir les produits 100% artisanaux, protéger le consommateur et assainir les circuits de distribution des produits importés et nocifs pour la santé.
Peuvent adhérer à ce système et bénéficier de ses avantages tous les commerçants des produits de l’artisanat, les artisans-vendeurs de leurs propres produits, les groupements professionnels et les entreprises artisanales. Le montant annuel de l’adhésion est fixé à 250 dinars.
Le concept de ce système s’articule autour de points bien déterminés, à savoir l’adhésion à l’UTICA, la vente des produits artisanaux 100% tunisiens outre l’attribution du label “Magasin agréé” par la Chambre syndicale nationale aux commerçants des produits de l’artisanat respectant les cahiers de charges relatifs à l’activité de commerce et de distribution des produits de l’artisanat et au système des “Magasins agréés” et l’élaboration des prospectus publicitaires et d’un guide des magasins agréés qui seront distribués dans les avions, aéroports, ports, hôtels, ambassades, administrations… et les quartiers résidentiels.
Il s’agit également de concevoir des campagnes publicitaires audiovisuels pour faire connaitre ces magasins dans toutes les régions, de mettre en place une plateforme d’e-commerce pour permettre aux commerçants des magasins agrées de commercialiser leurs produits en ligne et de faire bénéficier ces commerçants des mécanismes d’encouragement à l’export.
Ce système permettra également à ces commerçants de participer aux foires et salons organisés à l’étranger, d’exporter leurs produits en récupérant 80% de leurs dépenses et de bénéficier des mécanismes d’aides pour créer des filiales de “leurs magasins agréés” à l’étranger.

par -

Mardi 5 septembre, se tenait à Tunis le séminaire de clôture du jumelage entre la Tunisie, la France et l’Autriche pour le programme d’appui à la mise en place d’un dispositif de promotion de la qualité dans le secteur touristique tunisien. L’événement, qui réunissait nombre de professionnels du secteur, en présence de Selma Elloumi Rekik, Ministre du Tourisme et de l’Artisanat et de Patrice Bergamini, Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, a consacré l’hôtel Dar El Marsa, premier établissement hôtelier tunisien labellisé QTT (Qualité Tourisme Tunisien)

Le label QTT entérine ainsi le niveau aux standards internationaux des prestations offertes depuis son ouverture en 2014 par cet établissement 5 étoiles, situé à La Marsa, en banlieue nord de Tunis.

Ce label est attribué à l’issue d’un audit d’experts indépendants ayant évalué la mise en place effective d’une série d’engagements liés à la qualité de services tels que l’écoute et la disponibilité d’une équipe compétente, l’offre de prestations proposant une expérience unique ou encore l’effort développé pour aider à la découverte de la Tunisie. Cette évaluation s’est basée sur un référentiel complet englobant les procédures, l’organisation des équipes, l’engagement du management, l’analyse de l’e-réputation…

” Nous sommes très fiers aujourd’hui que notre travail soit reconnu par un label exigeant, au travers d’un référentiel complet, orienté vers la qualité de la prestation fournie, plutôt que l’infrastructure mise à disposition », explique Skander Mestiri, Fondateur et Directeur Général de Dar El Marsa. Et de poursuivre : «La qualité, pour nous, réside dans l’expérience vécue par nos clients au sein de l’établissement. C’est une véritable culture d’entreprise. Nous sommes convaincus que la mise en place de ce label incitera tous les professionnels du secteur à aller dans le sens de l’amélioration de la qualité de service et rendre ainsi à la destination Tunisie toutes ses lettres de noblesse. Nous sommes heureux et honorés à Dar El Marsa, d’être aujourd’hui les fers de lance en quelque sorte de cette volonté affichée par nos autorités de tutelle ».

Inauguré en 2014, Dar El Marsa est un concept hôtelier de boutique hôtel proposant une expérience unique à une clientèle haut de gamme en recherche de prestations touristiques de caractère, à taille humaine et d’un service de luxe personnalisé. Situé sur la promenade de La Marsa, parfaitement intégré à son quartier de Marsa plage, l’établissement 5 étoiles propose 29 chambres dont une vaste suite. Dans une atmosphère intime et délicate où chaque détail compte, l’hôte choyé de Dar El Marsa peut déguster une large gamme de plats méditerranéens au restaurant gastronomique le Roof Top 360 situé sur la terrasse de l’établissement, en jouissant d’une vue panoramique sur la grande bleue. Le Lounge Bar, autour de sa piscine, prolonge cette expérience sensorielle. A tout moment, l’hôte de Dar El Marsa peut également se relaxer au sein du SPA, un espace de soins de luxe, doté d’un hammam tunisien typique et d’une offre de prestations savamment élaborée pour un bien être optimum de ses hôtes. Pour une clientèle corporate, Dar el Marsa propose également ses espaces de réunions modulables pour l’organisation d’événements et séminaires professionnels.

Inscrit dans le cadre de la coopération financière avec l’Union Européenne, le programme d’appui à la mise en place d’un dispositif de promotion de la qualité dans le secteur touristique tunisien bénéficie d’un budget d’1,4 million d’euros pour développer l’attribution de son label aux structures de l’ensemble de la chaîne de prestations touristiques : hôtel, chambres d’hôtes, restaurants, sites… Il vise ainsi à repositionner la destination Tunisie sur ses différents marchés en structurant à travers le label QTT une démarche pérenne, fiable et reconnue à l’international.
Les expériences française « Qualité tourisme » et autrichienne, deux pays partenaires du programme, ont inspiré cette démarche, stratégique aux yeux des professionnels opérateurs du secteur touristique, mais également de la clientèle finale de plus en plus exigeante quant à la qualité des prestations attendues en matière de tourisme.

par -

Dar El Marsa devient le 1er hôtel labellisé «QTT», par le Label qualité du Programme d’Appui à la mise en place d’un dispositif de promotion de la qualité dans le secteur touristique. L’hôtel est la propriété de Skander Mestiri, fils de Fethi Mestiri qui chapeaute le Conseil d’Administration de la banque UBCI. Le prix lui a été remis des mains de la ministre du Tourisme, Selma Elloumi Rekik. L’hôtel, sur son site de 5 étoiles, comprend vingt-neuf chambres et suites avec leurs terrasses face à la grande bleue, un spa avec hammam, sauna, salle de fitness, un restaurant gastronomique, des espaces  de séminaires.

par -

Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat a lancé, mardi, un nouveau label baptisé ” Qualité Tourisme Tunisie “, marquant la clôture d’un projet de jumelage entre la Tunisie, la France et l’Autriche, visant la mise en place d’un dispositif de promotion de la qualité dans le secteur touristique.
Fruit de deux ans de travail commun entre les équipes mises en place par les trois pays partenaires, ce nouveau label concerne cinq secteurs d’activité, à savoir les agences de voyages, les hôtels et hôtels de charme, les chambres d’hôtes et gîtes ruraux, les restaurants touristiques et les lieux de visite (musées, sites archéologiques…).

La démarche d’obtention de ce label obéit à des critères et des engagements bien définis (qualité de l’accueil, disponibilité de l’information, qualité des prestations, facilitation de la découverte de la destination Tunisie, compétence et qualification du personnel, qualité de l’écoute). Laquelle démarche vise à fidéliser les clients, à gagner en visibilité sur les marchés, à pérenniser les entreprises et à garantir un diagnostic qualité par un accompagnement en amont et par un audit impartial et transparent.

La ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Selma Elloumi Rekik, a affirmé, à cette occasion, que le lancement de ce label s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement et de réforme du tourisme tunisien, ayant pour objectif l’instauration d’une véritable culture de la qualité.
La réussite de la mise en place de ce label qualité reste tributaire d’un dispositif de formation performant. A ce propos, la réforme déjà engagée a concerné, dans une première étape, la modernisation des écoles de formation pour aboutir à la création de l’ Agence de formation dans les métiers de tourisme dont la mission principale sera la consolidation de l’interactivité entre la formation et la profession“, a t-elle souligné.
Appelant les professionnels à adhérer massivement à ce label, la ministre a encore souligné que la réforme engagée a pour objectif d’impliquer les professionnels du secteur au niveau de la formation, de la programmation pédagogique et de la gestion même des organismes de formation.

La ministre a, par ailleurs, fait savoir que “le ministère a, en parallèle, entamé l’élaboration d’une nouvelle norme de classement des hôtels, visant à améliorer la visibilité des unités hôtelières et à les mettre en phase avec les standards internationaux. Il s’agit d’une approche globale touchant toute la chaine des services de l’industrie touristique. Le tourisme tunisien n’ayant pas d’autre choix que celui de la qualité totale pour améliorer sa résilience face aux aléas de la conjoncture“.
Elloumi a, en outre, rappelé les principaux indicateurs du marché touristique, faisant savoir que “la Tunisie a accueilli au 31 aout 2017, plus de 4,6 millions de touristes, avec un retour remarquable des marchés traditionnels. A ce titre, le marché français a enregistré une évolution de plus de 44% avec l’arrivée d’environ 400 mille touristes français. Les marchés allemand et britannique sont également en nette progression“.

La ministre a aussi évoqué l’évolution du marché chinois, qui figure parmi les nouveaux marchés de la Tunisie, malgré l’absence d’une liaison aérienne entre les deux pays, affirmant qu’un travail sera mené pour étudier la possibilité de lier la Tunisie à la Chine.
Elle a aussi souligné l’évolution enregistrée par le marché algérien (60%), le marché intérieur et celui formé par les Tunisiens résidents à l’étranger.

Toujours selon la ministre, l’amélioration des indicateurs touristiques a également concerné les recettes touristiques ayant connu, au 20 aout 2017, une progression de 19,2%, s’établissant à 1,6 milliard de dinars.

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Nigeria Air, c’est le nom de la compagnie aérienne nationale que le pays le plus peuplé d’Afrique va lancer d’ici la fin de l’année....

Reseaux Sociaux

SPORT

"On essaie de trouver un accord, Nice, Balotelli et nous", a déclaré le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, Andoni Zubizarreta, au sujet de l'éventuelle arrivée...