Tags Posts tagged with "Latécoère, Tunisie,"

Latécoère, Tunisie,

par -
Les employés de la société LATECOERE

Les employés de la société LATECOERE, spécialisée dans l’équipement aéronautique, située dans la zone industrielle de Mghira (gouvernorat de Ben Arous) ont observé, samedi, un sit-in devant l’ambassade de France à Tunis.

Soutenus par l’Union Syndicale Solidaire (union syndicale française) et des représentants d’organisations syndicales participant au Forum Social Mondial, les protestataires ont revendiqué le respect du droit syndical et l’application de la loi.

La secrétaire générale du syndicat de la société LATECOERE, relevant de l’Union Générale Tunisienne du Travail, Sonia Jebali, a indiqué à l’agence TAP que la direction de la société refuse d’appliquer les accords convenus avec la partie sy

Elle a ajouté que la société LATECOERE, qui emploie 450 personnes, avait mis fin à 200 contrats d’emploi et licencié plusieurs agents titulaires, le 23 octobre 2012, date de la création du syndicat de base.

De son côté, le représentant de l’Union Syndicale Solidaires a fait part de son soutien aux agents de la société LATECOERE, indiquant que l’organisation entamera des négociations avec les syndicalistes qui représentent cette société en France afin de trouver les solutions appropriées à même de préserver les droits des ouvriers.

La représentante de l’organisation Démocratique du Travail (Maroc), Fatima Tahri qui est venue soutenir les manifestants, a souligné la nécessité de garantir les droits socio-économiques des travailleurs et de préserver leur dignité conformément aux conventions internationales

par -
La société française Latécoère

La société française Latécoère, fournisseur des principales industries aéronautiques mondiales, a annoncé, jeudi, qu’elle mettra en place le système de double source de fabrication pour plusieurs de ses composants suite aux perturbations qui ont affecté, l’année dernière, la production de ses unités , en Tunisie, du fait des troubles politiques.

Les leçons tirées des arrêts de travail observés en Tunisie, en octobre, poussera le fabricant toulousain de portes d’avion et de câblage électrique, à mettre en place des capacités supplémentaires dans les centres de production à bas coûts qu’il essaie de développer, a déclaré le PDG , François Bertrand , lors d’un point de presse, à Paris.

«Instruits de notre expérience en Tunisie, nous avons décidé de changer notre stratégie industrielle et de sécuriser toute la production en adoptant le système de double source d’approvisionnement”, a-t-il dit.

Après que l’activité l’une des deux usines Latécoère en Tunisie a été paralysée pendant des semaines l’année dernière, l’entreprise a rapidement repris son activité en utilisant ses installations de substitution et de secours en France et en lançant un nouveau site au Mexique, a-t-il dit.

Le bénéfice net a plongé de 53 pour cent, l’année dernière, pour se situer à 3,1 millions d’euros à la suite de la mobilisation de 18 millions d’euros pour couvrir les coûts induits par la crise en Tunisie, a révélé Latécoère, dans un communiqué, mercredi. Le bénéfice avant intérêts et impôts a chuté de 40 pour cent pour s’’établir à 26,8 millions d’euros, alors que la marge opérationnelle a été réduite à 4,2 pour cent du chiffre d’affaires contre 7,8 pour cent en 2011.

La société française ne s’attend pas à un surcroît de charges et de dépenses, cette année, en Tunisie, alors qu’elle devra mobiliser des investissements de développement pour ses opérations au Mexique à l’effet de compenser sa production en Tunisie. En conséquence, 2013 sera une année de transition et le fabricant s’emploiera à ramener, en 2014, ses marges à leur niveau de 2011, a-t-il dit.

La main-d’œuvre employée par la société en Tunisie, qui est de l’ordre de 900 employés, sera ramenée à 700 pour terminer l’année avec 500 employés, a déclaré François Bertrand . Dans le même temps , son personnel au Mexique passera à 500 employés où Latécoère va fabriquer les portes et le câblage, d’ici 2015.

par -
L'équipementier aéronautique Latécoère

L’équipementier aéronautique Latécoère, principal fournisseur d’Airbus, n’a aucune intention de réduire son activité en Tunisie au profit du Mexique, a affirmé, jeudi, à Tunis, François Bertrand, président du directoire du groupe. “L’engagement pris par Latécoère, en 1998, vis-à-vis de la Tunisie est toujours d’actualité et nous y sommes présents d’une façon durable”, a réitéré le responsable français au terme d’un entretien avec le ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, Riadh Bettaieb.

Cependant, M. Bertrand a affirmé que le groupe aéronautique est “très préoccupé par la situation en Tunisie à l’heure actuelle, en particulier, au niveau de l’instabilité et des perturbations”. “C’est quelque chose que nous devrons traiter avec nos équipes pour un retour à la normale”, a-t-il dit. “Nous voulons continuer à renforcer nos activités en Tunisie dans les prochaines années, nous avons déjà recruté 300 personnes, l’année dernière, et nous sommes très fiers de nos équipes tunisiennes avec lesquelles nous avons bâti des liens solides”, a-t-il encore indiqué en ce qui concerne l’intention du groupe de renforcer ses activités en Tunisie.

“Nous avons développé des activités aéronautiques en Amérique Latine et nous sommes en train d’étudier certains projets pour renforcer nos implantations pour être à proximité des avionneurs dans cette région”, a-t-ilexpliqué, précisant que “ces projets n’ont aucun rapport avec ce que le groupe fait pour développer ses activités en Tunisie”.

Des informations ont été publiées, récemment, par un site français et reprises par des portails Web tunisiens concernent une “possible délocalisation au Mexique” du groupe aéronautique présent en Tunisie depuis 14 ans, et ce “en raison des mouvements sociaux qui ont fait apparition après la révolution”.

Le groupe Latécoère, qui emploie actuellement près de 900 personnes en Tunisie envisage d’y créer 200 autres en 2012 d’après des responsables tunisiens présents à l’entretien qui a eu lieu au Ministère de l’investissement et de la coopération internationale.

Ceci est tributaire, d’après le président du directoire de Latécoère, de l’amélioration de la situation dans le pays et de la résolution des difficultés rencontrées.

Le groupe présent dans le pays depuis 1998, a implanté deux sites de production dans la zone industrielle de Charguia et à Fouchana. Ces deux unités appartiennent à Latélec, filiale de Latécoère spécialisée dans le câblage aéronautique et les armoires électriques pour les programmes avion d’Airbus (A320, A380..), de Dassault et d’Eurocopter.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux