Tags Posts tagged with "l’ATUDE"

l’ATUDE

par -

La Tunisie a fait beaucoup d’efforts pour les droits des enfants, en particulier dans le domaine de l’éducation. Cependant, de nombreuses violations persistent encore, comme par exemple les violences sexuelles. Les enfants tunisiens sont victimes d’abus sexuel, de plus en plus. Ce phénomène de société, qui ne cesse d’augmenter, se propage dans toutes les principales villes du pays.

De nombreuses familles de différentes régions de la Tunisie ont, à maintes reprises, avoué aux médias, que leurs enfants étaient victimes d’agressions physiques ou morales dans les institutions.

C’est dans ce contexte que de récents chiffres dévoilés par le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance révèlent que le nombre d’enfants victimes d’abus sexuels a triplé de 2013 à 2016. Il est passé de 261 à 601.

Des cas ont été signalés auprès des délégations de l’Enfance, présentes dans toutes les régions. 33% sont victimes d’abus sexuels directement et 51% ont fait l’objet de harcèlement sexuel, a ajouté la même source.

Face à l’augmentation du phénomène de violence enregistrée envers nos petits, l’Association Tunisienne des Droits de l’Enfant (ATUDE) a annoncé le lancement d’un projet de loi protégeant les enfants contre les violences sexuelles. Près de 60 personnes seront formées dans ce cadre. Ce projet sera soutenu par l’Union Tunisienne de Solidarité Sociale « UTSS », l’Union de la Femme et la Chambre nationale des crèches et jardins d’enfants.

Milieu familial : 93% des enfants victimes de violences!

On note également que la violence à l’égard de cette catégorie a pris d’autres formes, comme par exemple la hausse vertigineuse du nombre d’enfants violentés par leurs parents ou leurs proches.

D’après la dernière enquête menée par le ministère du Développement et de la Coopération internationale, l’Institut National de la Statistique, en collaboration avec l’Unicef, près de 93% des enfants tunisiens âgés de 2 à 14 ans ont été victimes de violences et soumis au moins une fois à une forme de punition psychologique ou physique par leur mère ou la personne en charge ou d’autres proches.

Les autorités de tutelle sont appelées à contrôler les jardins d’enfants et à poursuivre en justice les propriétaires de ces espaces qui ne respectent pas les normes du cahier des charges en la matière.

L’enfant est un citoyen silencieux. Il ne sait pas s’exprimer, ni défendre ses droits. Il est important aujourd’hui d’avoir une culture de protection de l’enfance à tous les niveaux.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

L'attaquant anglais Wayne Rooney a connu des débuts euphoriques dans le Championnat nord-américain de foot (MLS) en réussissant deux passes décisives pour contribuer à...