Tags Posts tagged with "Lazhar Akermi"

Lazhar Akermi

par -

Lazhar Akermi, avocat et ancien ledarer à Nidaa Tounes, est revenu sur son thème de prédilection : Nidaa Tounes et les Essebsi. Et là en plus il a un gros biscuit à se mettre sous la dent : la fusion entre son ancien parti et l’UPL (Union patriotique libre), l’événement politique du dimanche 14 octobre 2018, dans un paysage sinistré animé par des politiciens en mal d’inspiration et qui se cherchent. Selon Akeremi il y a une seule explication au ralliement de Slim Riahi, chef de file de l’UPL : il a conclu un marché avec la présidence de la République pour qu’on mette fin au gel de ses avoirs.

«Il avait présente la requête à Youssef Chahed, mais ce n’était pas possible. Le chef du gouvernement ne pouvait s’immiscer dans ce dossier pour lui rendre service. Mais un juge au palais de Carthage s’est engagé à régler son problème. Slim Riahi pensait pouvoir contrôler le bloc de la Coalition nationale. Tarek Fetiti était même d’avis que l’adhésion de Youssef Chahed serait une bonne affaire pour l’UPL», affirmé Akermi sur RadioMed.
«L’alliance entre Slim Riahi et Hafedh Caïd Essebsi était programmée depuis trois semaines. Mais cette alliance contre-nature ne tiendra pas longtemps. C’est un accord qu’il a conclu avec la famille Caïd Essebsi, après qu’ils ont réglé son affaire de chèques sans provisions…” a-t-il ajouté.

Par ailleurs Akremi a déclaré que le chef de l’Etat est intervenu personnellement pour qu’on mette à la disposition de son fils des coordinations régionales. «La réponse était toujours la même : Navré Monsieur le président, Hafedh Caïd Essebsi n’a plus aucun crédibilité», a confié l’avocat.

Un déballage hautement explosif qui s’ajoute à d’autres, régulièrement. Et toujours pas la moindre plainte contre l’ex-dirigeant de Nidaa Tounes pour diffamation. Même pas une réaction officielle pour le démentir ou pour lui apporter la contradiction sur les plateaux télé et radio où il déroule tranquillement. Etrange, non ??

 

par -

Le juge d’instruction au tribunal militaire de Tunis a entendu, ce lundi 25 septembre 2017, le dirigeant au sein du clan dissident de Nidaa Tounes Lazhar Akremi.

Selon les informations rapportées par Achourouk Online, ce dernier a été entendu dans le cadre de l’affaire du complot contre la sûreté de l’Etat dans laquelle est mouillé l’homme d’affaire Chafik Jarraya .

par -
Le porte-parole officiel de Nidaa Tounès

Le porte-parole officiel de Nidaa Tounès, Lazhar Akermi, a déclaré que son parti est un « plat tunisien » où se retrouvent et font bon ménage toutes les composantes de la société.

Réagissant à des déclarations faites par le directeur de la chaîne tv Al Hiwar, il a affirmé qu’il n’y a pas lieu de comparer Nidaa Tounès avec Ennahdha, un mouvement vieux de 30 ans , qui ne croit pas en la démocratie, alors que Nidaa Tounès a valeur de rêve et de miracle qui occupe les premières loges, selon ses dires.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Un train a déraillé mardi près de Rabat, la capitale marocaine, faisant au moins sept morts et 80 blessés, apprend Reuters de source médicale. L'accident...

Reseaux Sociaux

SPORT