Tags Posts tagged with "L’INGREF"

L’INGREF

par -

Une convention a été signée entre l’Institut National de Recherches en Génie Rural, Eau et Forêts (INRGREF-Tunisie) et l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) avec la coopération de l’Université de Séoul, pour la réalisation d’un projet pilote de réhabilitation et de régénération des forêts de chêne liège en Tunisie. Ce projet, d’un coût de 2,000 000 de dollars US est financé par la KOICA et couvre la période 2017-2018.
Il s’agit d’une coopération pour réalisation de la deuxième phase d’un projet déjà entamé et destiné à réhabiliter et à régénérer les forêts de chêne-liège dans la région du Nord Ouest tunisien. L’objectif de cette deuxième phase du projet est de lancer un modèle de reconstitution de la forêt de chêne-liège en Tunisie à partir des résultats obtenus lors de la première phase.
Concrètement, le “projet pilote de réhabilitation et de régénération des forêts de chêne liège en Tunisie” qui mettra en œuvre différentes activités de recherche et introduira des nouvelles approches pour réhabiliter la forêt de chêne-liège en Tunisie, prévoit la plantation de 100 hectares de chêne-liège avec des techniques spéciales utilisées dans la première phase, la régénération de 10 hectares de vieux peuplements de chêne-liège par rejet de souche et la modernisation de la pépinière de Majen Essef.
L’initiative permettra, selon un communiqué conjoint des partenaires du projet, de développer les ressources forestières en prenant en considération aussi bien la recherche, la formation, l’information et la vulgarisation forestière. Les activités de ce projet permettront aussi d’impliquer la population locale directement bénéficiaire des produits de la forêt en développant les activités de transformation susceptibles d’accroître son revenu.
Le développement local, une composante du projet
Le projet comporte aussi une composante de développement local dans les zones forestières. Il s’agit de développer des activités d’apiculture à travers la distribution de 200 ruches d’abeilles en avril 2017. 300 ruches ont été déjà distribuées en avril. Une formation au centre de formation agricole de Hakim (Jendouba) a été également dispensée pour les 60 bénéficiaires des trois zones en plus d’un accompagnement technique durant une année.
La convention a été signée par Dr. JEONG Yongho, Représentant du Directeur de Suppro Co, les directeurs des GDA concernées, Omar Behi, secrétaire d’Etat au ministère de l’Agriculture, chargé de la production agricole et Yoon Jeehyun, la Représentante résidente de la KOICA en Tunisie, Hamadi Hbaieb, directeur de l’INRGREF et Mbarek Gzaeil, Chef du CRDA de Jendouba.
L’accord a été signé en présence de l’ambassadeur de Corée à Tunis, Kim Jong Seok.
Les forêts constituent, dans le monde entier, une priorité environnementale en plus de leur rôle socio-économique. Elles absorbent le carbone et jouent un rôle essentiel dans l’atténuation des gaz à effets de serre et constituent également un gisement important pour lutter contre la désertification et la dégradation des terres.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Appelé «bulldozer de la finance» par notre confrère Business News, à 48 ans et des dizaines d’entreprises introduites sur la cote de la bourse...

AFRIQUE

La KfW, la Banque allemande de développement, et l'Agence pour l'assurance du commerce en Afrique (ACA) ont annoncé, en marge du sommet African Investment...

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne de handball (cadets) a remporté le championnat arabe de la catégorie grâce à sa victoire face à son homologue égyptienne par...