Tags Posts tagged with "loi sur l ’ immunisation de la révolution,"

loi sur l ’ immunisation de la révolution,

par -
Selon un sondage de l’institut TUNISIE SONDAGE pour TBC Partners

Selon un sondage de l’institut TUNISIE SONDAGE pour TBC Partners, 54% des Tunisiens ne sont pas favorables au projet de loi sur l’immunisation de la révolution contre 46% qui approuvent ce projet de loi défendu par les partis d’Ennahdha, CPR, Wafa, Mouvement de la liberté et la dignité et les indépendants libres.

Le sondage révèle que la position des Tunisiens par rapport au projet de loi sur l’immunisation de la révolution diffère par tranche d’âge et par région géographique. A cet égard, la majorité des jeunes et des séniors sont contre ce projet de loi (57% « contre » pour les 20 à 24 ans, 56% « contre » pour les 25 à 29 ans, 60% « contre » pour les 51 à 60 ans et 63% « contre » pour les personnes âgées de plus de 61 ans) alors que les jeunes adultes et les adultes sont en majorité en faveur de ce projet de loi (57% « en faveur » pour les 30-39 ans et 54% « en faveur » pour les 40-50 ans).

Concernant les avis par région géographique, la majorité des répondants situés dans les régions du Grand Tunis, du Nord-est et du Centre-est sont contre le projet de loi (60%, 56% et 53% respectivement) alors que les répondants situés dans les régions du Nord-ouest, du Centre ouest, du Sud-est et du Sud-ouest, sont favorables au projet de loi en question. (54%, 53%, 53%, 54% respectivement).

Les résultats du sondage montrent que 58% des Tunisiens favorables au projet de loi sur l’immunisation de la révolution estiment que ce dernier permettra d‘éviter toute forme de retour des influents de l’ancien régime.

57% des répondants qui ne sont pas en faveur au projet de loi sur l’immunisation de la révolution pensent que ce dernier est une arme visant à protéger les partis à l’origine de ce projet de loi contre leurs principaux adversaires politiques, lors des prochaines élections.

Enfin, le sondage montre que 52% des répondants estiment que le projet de loi doit être soumis au référendum, 41% des sondés pensent que c’est à l’ANC d’en débattre alors que 7% n’arrivent pas à se prononcer sur la question.

A noter que l’étude a été réalisée, selon TBC-TS, par Tunisie Sondage, du 28 mai au 30 mai 2013, sur un échantillon de 2200 personnes, représentatif de la population tunisienne âgée de 20 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux