Tags Posts tagged with "mahdi jomaa, salaires,"

mahdi jomaa, salaires,

par -
Le gouvernement Mahdi Jomâa semble prendre positivement acte des appels

Le gouvernement Mahdi Jomâa semble prendre positivement acte des appels venant surtout des médias pour un plan d’austérité visant en premier les membres du gouvernement.

En marge d’un point de presse qui a eu lieu vendredi à la Présidence du gouvernement, le porte- parole du gouvernement et ministre-conseiller chargé de la coordination et du dossier économique Nidhal Ouerfelli, n’a pas démenti l’intention prêtée à Mehdi Jomaâ de réduire de 20% les salaires des membres du gouvernement. N’ayant ni confirmé ni infirmé l’information, il s’est borné à dire : « Attendons le chef du gouvernement Mehdi Jomaâ qui va vous donner plus de détails sur ce sujet », mais il a appelé “tout le monde au devoir de solidarité “,alors que le finances publiques sont en très mauvais état.

Dans le même ordre d’idées, et lors des festivités marquant le 58ème anniversaire des forces de sécurité intérieures, vendredi, le président de la République, Moncef Marzouki, a annoncé qu’il allait réduire de deux-tiers (2/3) le salaire auquel il a droit, sachant qu’il percevait une rémunération mensuelle brute de 30.000 dinars, selon des déclarations récentes du porte-parole de la présidence, Adnane Mancer.

La réduction du salaire présidentiel devra également concerner la pension de l’ex- président de la République Foued Mebazaâ, étant donné que la décision de Marzouki prendra la forme d’un arrêté républicain qui s’appliquera à tous ceux qui ont occupé ou occuperont à l’avenir le poste de président de la République jusqu’à la tenue des prochaines élections, et Foued Mebazaâ est , donc, concerné par cette décision , selon une déclaration du député à l’Assemblée nationale constituante (ANC), Béchir Nefzi faite à un média de la place.

80% du secteur bancaire sera restructuré

Au sujet des Banques publiques, Nidhal Ourefelli a annoncé que les réformes qui vont y être appliquées seront guidées par une vision stratégique à laquelle le secteur n’a jamais été soumis auparavant en Tunisie. Cette démarche a été adoptée lors d’un conseil ministériel restreint, vendredi, à la Kasbah, sous la présidence du Chef du gouvernement actuel, Mahdi Jomaâ.

La nouvelle vision stratégique sera élaborée entre mai et novembre prochains et mise en exécution à travers une réforme globale. Il s’agit de doter le secteur bancaire tunisien d’une vision d’avenir lui garantissant aux banques une intervention efficace dans le financement de l’économie nationale.

Le porte-parole du gouvernement a expliqué, dans ce cadre, que les réformes ne concerneront pas uniquement les trois banques publiques (BNA, BH et STB) mais plus de 80% du secteur bancaire tunisien, relevant à ce propos que le financement bancaire n’est pas adéquat pour la promotion de l’investissement, le financement des PME et les microcrédits.

Il a remarqué, que cette nouvelle stratégie de restructuration du secteur bancaire part du fait qu’actuellement les banques tunisiennes, même réunies, ne sont pas capables de financer les grands projets, , soulignant que la stratégie reposera sur 4 éléments principaux à savoir la rationalité, le pragmatisme, la progressivité et l’efficacité.

Dans le même ordre d’idées, Nidhal Ourfelli a indiqué que cette vision stratégique va faire appel à toutes les parties concernées notamment les acteurs financiers et bancaires, selon ce qu’a été convenu lors d’une rencontre tenue, mercredi 16 avril 2014, au siège de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), en présence du gouverneur de la Banque Chedly Ayari et du Chef du gouvernement.

Au sujet de l’avenir des trois banques publiques, le porte-parole du gouvernement a écarté les deux scénarios qui sont les plus évoqués par les experts et les observateurs, à savoir la fusion ou la privatisation. Il indique que le gouvernement a étudié ces deux possibilités, mais les a rejetées, les jugeant, l’une comme l’autre, inefficaces.

Kh.T

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux