Tags Posts tagged with "Mairie de Tunis"

Mairie de Tunis

par -

Le Député Karim Helali, représentant du parti Afek de Yassine Brahim, a tout récemment publié un Post sur sa page Facebook, dans lequel il dénonce un contrat de 30 MDT sur une période de 5 années qui aurait été accordé à une société, dont il n’a cité que la première lettre «V», dans des conditions opaques.

Helali affirme que cette entreprise spécialisée dans la collecte des déchets et des poubelles dans les régions de Bab Bhar et d’El Menzah à Tunis, se serait vue accorder ce marché alors qu’elle n’était qu’unique candidate à un appel d’offre.

Le député affirme aussi que la Mairie de Tunis aurait éliminé une autre entreprise qui avait fait une meilleure offre financières, pour des raisons techniques qui ne figureraient pas dans le cahier des charges.

La différence de prix, selon la même source, serait de 500 mille DT. Le député affirme aussi avoir mis au courant l’autorité de tutelle de la Mairie de Tunis de ce dépassement, en regrettant que «la machine de la corruption, soit plus forte», ajoutant que «dans ce cas, il ne nous reste que l’ARP (Assemblée des Représentant du Peuple), la haute instance de lutte contre la corruption et la justice». Une menace qui dit bien son nom.

par -

Il pose fièrement et parade, écharpe municipale  en travers du costume dans son bureau où il donnait récemment une interview. Seifallah Lasram est pourtant un Maire que l’on voit rarement se promener en ville où il ne risquerait que de voir les barbelés, les sacs de sable et les saletés qui jonchent les rues de la ville dont il a la charge et celle qui devrait être le miroir de tout un pays.

Il était presque 18 heures, vendredi 13 mai,  dans la rue Al-Djazira dans la capitale. Une rue inondée, jusqu’à devenir immonde, d’étals ambulants du marché parallèle sur plusieurs centaines de mètres. Une rue laide de plastique et de  cartons de marchandises importées illégalement et vendues de manière toute aussi  illégale. A cette heure de la journée , les étals ambulants commençaient à rempiler laissant des tonnes de papier, plastique, cartons et autres détritus, sur des trottoirs insalubres . Une rue qui était une des plus belles artères marchandes de la capitale. Une rue devenue un vrai dépotoir des marchands d’un secteur parallèle que le Maire et sa police municipale semblent décidés à ne plus combattre, tant sa gangrène se métastase chaque jour plus dans les rues de la capitale qui renvoie ainsi la pire des images d’un pays qui tente vainement de reconquérir le tourisme.

nas babjas

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Appelé «bulldozer de la finance» par notre confrère Business News, à 48 ans et des dizaines d’entreprises introduites sur la cote de la bourse...

AFRIQUE

La KfW, la Banque allemande de développement, et l'Agence pour l'assurance du commerce en Afrique (ACA) ont annoncé, en marge du sommet African Investment...

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne de handball (cadets) a remporté le championnat arabe de la catégorie grâce à sa victoire face à son homologue égyptienne par...