Tags Posts tagged with "Malaisie, finance islamique, Tunisie"

Malaisie, finance islamique, Tunisie

par -
L’ancrage des relations assez profondes entre la Tunisie et la Malaisie nécessite la promotion de la finance islamique et  de l’industrie Hallal. C’est au développement de ces deux secteurs que se résume l’objectif de la visite de Dato Syri Ahmed

L’ancrage des relations assez profondes entre la Tunisie et la Malaisie nécessite la promotion de la finance islamique et de l’industrie Hallal. C’est au développement de ces deux secteurs que se résume l’objectif de la visite de Dato Syri Ahmed, ministre malaisien des finances, en Tunisie, les 14 et 15 mai.

« Le gouvernement malaisien est prêt à inviter des banquiers afin qu’ils se forment dans nos institutions à vacation islamique. L’objectif est de promouvoir l’économie islamique chez les Tunisiens», a déclaré, ce mardi, à Tunis, Dato Syri Ahmed.

 

Le ministre a fait savoir, lors d’un point de presse tenu au siège au siège du ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, que sa visite en Tunisie lui a permis de négocier avec le gouvernement tunisien les moyens de développer le système juridique de régissant la finance islamique.

Mise en œuvre en Malaisie, dans les années 1983, cette industrie offre un potentiel de développement fort au niveau des activités de marché. Selon les statistiques disponibles, le volume global des transactions a atteint 31 milliards de dollars, soit 23% de la totalité des actifs bancaires. Pour les Sukuks, ils représentent 62% du taux global des certifications d’investissement dans le monde.

Avec ces chiffres, cette niche de la finance pourrait se développer en Tunisie grâce à un partenariat solide entre les deux pays. Un partenariat qui mettra en valeur, d’une part, le rôle stratégique de la finance islamique, conçue comme un fonds de commerce durant l’ancien régime et l’importance de l’initiative de la Musharaka, la Mudharaba ou même les microcrédits à travers les fonds «Zakat», d’autre part.

Une démarche déterminante qui aidera, sans doute, à relancer l’activité économique en Tunisie, qui cherche actuellement à retrouver son dynamisme après les troubles sociaux dont elle est le théâtre.

Sur un autre plan, le responsable malaisien a précisé que cette visite vise à mieux consolider l’industrie HALAL, qui connaît une croissance considérable dans le monde , générant un chiffre d’affaires de 2300 milliards de dollars et qui devra toucher au plus grand bonheur de la communauté musulmane qui ne cesse de s’agrandir , essentiellement en Europe.

Pour cette industrie, il a signalé qu’il s’agit d’un nouveau concept ayant pour objectif la certification des produits Halal. D’après lui, les produits Halal se diversifient pour englober les produits agro-alimentaires, les produits cosmétiques, les produits pharmaceutiques etc…

Les efforts doivent se multiplier entre les acteurs de deux pays pour relever ce défi. D’ailleurs, une délégation tunisienne se déplacera prochainement en Malaisie.

Wiem Thebti

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Selon des données dévoilées par le site Africanews, le Sénégal se prépare à inaugurer un nouvel aéroport. Cerise sur le gâteau, le pays va...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le Comité exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), a tenu mercredi à Ryadh (Arabie saoudite), une réunion sous la présidence de l'algérien Mohamed...