Tags Posts tagged with "Mandroseza"

Mandroseza

par -

La décentralisation des centres d’approvisionnement en eau potable pour Antananarivo, et sa grande banlieue, fait partie des projets structurants lancés depuis quelques années par le Gouvernement, à travers la Jirama. En effet, si Mandroseza était, jusqu’ici, le seul centre en service, trois nouvelles unités ont été créées, respectivement à Ambatofotsy, Avaradrano, pour la zone Nord-Est de la Capital, d’une capacité de 2.400 m3 par jour ; à Faralaza, Talatamaty, pour l’Ouest, 9 600 m3 ; et enfin, à Ankadivoribe, 2 400 m3/jour, pour le Sud, l’Atsimondrano.

L’existence de ces centres permet désormais l’autonomisation de l’approvisionnement en eau potable des quatre zones d’Antananarivo. Le Président de la République a visité, dans la matinée de ce jeudi 9 août, les centres de Mandroseza et d’Ankadivoribe, en compagnie du Ministre de l’eau, de l’énergie et des hydrocarbures, Lantoniaina Rasoloelison, et les hauts responsables de la Jirama. Les infrastructures de traitement et de distribution d’eau potable d’Antananarivo et sa grande banlieue sont vétustes, certaines sont même centenaires, et, de ce fait, leur rénovation constitue une priorité ; à ce sujet, le Chef de l’Etat a annoncé l’existence d’un grand projet, en cours, dans le domaine de la distribution d’eau, financé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et l’Union Européenne, visant à augmenter la capacité de Mandroseza, qui passera de 150.000 à 200.000 m3/jour, et incluant également la rénovation des 350 km de conduites du réseau de distribution. Le Président a insisté sur l’importance accordée par l’État aux projets d’approvisionnement en eau, dans le respect des normes de qualité. C’est un grand défi à réaliser, a-t-il dit, et la décentralisation est en cours avec l’augmentation de la capacité des centres d’approvisionnement.

Lors de la visite à Ankadivoribe, ensuite, il a rappelé, à la population, le défi lancé l’année dernière en ce qui concerne l’adduction d’eau potable, et le pavement de la route qui relie cette commune à celle d’Andoharanofotsy. « C’est une grande avancée car la réalisation de projets structurants contribue énormément à l’amélioration des conditions de vie de tous les habitants, et c’est l’esprit même de la Vision Fisandratana 2030, car tous les projets réalisés répondent parfaitement aux aspirations des populations à la base », a-t-il précisé. En ce qui concerne l’eau potable et la décentralisation des centres d’approvisionnement, il a relevé qu’Antananarivo et sa grande banlieue en bénéficient. A cet effet, il a annoncé que la capacité d’approvisionnement d’eau potable sera doublée dans les deux ans à venir. Par ailleurs, il n’a pas manqué d’inviter la population d’Ankadivoribe à bien entretenir la route nouvellement rénovée en pavés. Le financement du projet d’approvisionnement en eau potable à Ankadivoribe s’élève à 5 milliards d’ariary, dont 60% ont été assurés par l’État, à travers la Jirama, et plus de 30% par le Gouvernement Britannique auquel le Président Rajaonarimampianina a adressé ses vifs remerciements, car le projet contribue énormément à l’amélioration du bien-être de la population.

par -

Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a procédé, ce mercredi 16 août, à l’inauguration de la rénovation de la Centrale Thermique de Mandroseza, en présence du Premier Ministre Mahafaly Olivier, du Président du Sénat Honoré Rakotomanana, du Président de l’Assemblée Nationale Jean Max Rakotomamonjy, du Ministre de l’Eau, de l’Énergie et des Hydrocarbures Lantoniaina Rasoloelison, de l’Ambassadeur des États-Unis Robert Yamate, accompagné de 6 membres du Congrès américain, et du Chief Exécutive de Symbion Power Paul Hinks. Fruit d’un partenariat public-privé entre l’État Malagasy, le Gouvernement Américain, la Jirama et surtout Symbion Power, la Centrale Thermique de Mandroseza produit ainsi actuellement 40 Mégawatts d’électricité, avec quatre générateurs de marque Wartsila produisant 10 MW chacun, et alimentés au fuel lourd. Pour le Président Rajaonarimampianina, il s’agit d’un grand défi pour l’amélioration et le développement du secteur de la production énergétique à Madagascar, notamment dans le domaine de la distribution d’électricité.

Pour rappel, cette Centrale Électrique de Mandroseza était toujours gérée par la Jirama, la compagnie nationale d’électricité de Madagascar, une fois ces générateurs installés en 2008. Après des pannes successifs, sa capacité de production a été réduite à seulement 2MW en 2015, d’où le déficit considérable dans la fourniture d’énergie à Antananarivo, notamment lors de la saison sèche où l’électricité produite par les centrales hydroélectriques n’est pas suffisante. Pour le Ministre de l’Eau, de l’Énergie et des Hydrocarbures Lantoniaina Rasoloelison, la rénovation de la Centrale Thermique de Mandroseza est extrêmement importante, car cette infrastructure va contribuer à l’amélioration du secteur de l’électricité destiné à la population. Il a ainsi souligné que, désormais, la Centrale n’utilisera plus du gasoil mais du fuel lourd, acheté à moins cher par la Jirama, afin de diminuer, sur le long terme, le prix du kilowatt/heure pour les usagers.

Le Président Rajaonarimampianina a par ailleurs fait savoir que les démarches et les efforts entrepris pour arriver à la rénovation de la Centrale n’étaient pas faciles. Le Gouvernement malagasy a eu la volonté ferme de réaliser de ce projet structurant, et Symbion Power a mis en œuvre la technologie et le savoir-faire nécessaire pour sa mise en place, notamment à travers l’utilisation des quatre générateurs Wartsila, une marque internationale de renom en termes de production d’énergie.

Le Chief Exécutive de Symbion, Paul Hinks, a souligné qu’il est très encourageant de voir le Gouvernement malagasy se concentrer sur l’utilisation du fuel lourd, moins coûteux, couplé à un système de distribution permettant de produire de l’électricité pour tout le pays, surtout que Madagascar possède ses propres ressources pétrolières à Tsimororo, déjà utilisées pour approvisionner la Centrale. Ce pétrole est donc moins coûteux que le fuel importé et sera un autre enjeu majeur pour l’économie du pays, a-t-il déclaré.

En remerciant Symbion Power et tous les partenaires ayant contribué à la réalisation de ce projet structurant, le Chef de l’État a réitéré que le Gouvernement va continuer à favoriser l’exploitation des sources d’énergies renouvelables afin que la population puisse bénéficier d’un tarif avantageux. L’objectif à atteindre dans les prochains mois est de pouvoir produire plus de 180MW pour la Capitale et ses environs, à travers d’autres infrastructures modernes et combinées avec l’exploitation des énergies renouvelables telles que le solaire et l’hydroélectrique, pour que les générations futures ne souffrent plus de problèmes énergétiques. A travers de telles actions, l’État s’attèle aussi à redresser la Jirama qui joue un rôle clé, tant au niveau social qu’économique.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Le compte satellite du tourisme en 2017 publié par le Haut Commissariat au Plan (HCP) et rapporté par Telquel.ma, fait « ressortir une nette amélioration...

Reseaux Sociaux

SPORT

La joueuse de tennis tunisienne Ons Jabeur (101e mondiale) a poursuivi son aventure réussie au tournoi "Kremlin cup" de Moscou, doté de 767.000 dollars,...