Tags Posts tagged with "meurtrier"

meurtrier

par -

Une source judiciaire militaire a annoncé à l’agence Tap que le suspect du meurtre du jeune garçon Yassine Aouachri sera prochainement présenté à un psychiatre pour déterminer sa responsabilité pénale.

La même source a confié à la TAP que la chambre d’accusation du tribunal militaire de première instance de Tunis a décidé le 15 juin de reporter l’examen de l’affaire du meurtre et le transfert de l’affaire devant le juge d’instruction militaire.

Rappelons que le jeune garçon de 4 ans avait été kidnappé le 17 mai dernier à sa sortie d’école dans la région de Mallassine. Son corps avait été retrouvé plus tard dans une maison abandonné dans le quartier Helal.

par -

Le meurtrier présumé de la députée britannique Jo Cox a été inculpé pour homicide volontaire, a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi la police britannique qui enquête sur les possibles liens de cet homme de 52 ans avec l’extrême droite.

« Thomas Mair, 52 ans, de Birstall, comparaîtra devant des magistrats aujourd’hui » (samedi) à Londres, a déclaré le chef de la police du Yorkshire, dans un communiqué. Il a précisé que Thomas Mair était poursuivi pour une série de chefs d’inculpation, dont homicide, coups et blessures et possession d’une arme offensive.

Alors que la police britannique enquête sur de possibles liens avec l’extrême droite du meurtrier présumé, qui aurait crié « Britain first ! » (« La Grande-Bretagne d’abord ! »), certains s’interrogeaient sur la qualification officielle de l’acte de Thomas Mair, soupçonné de liens avec un groupe néo-nazi, mais décrit comme un « loup solitaire » dans la presse.

par -
Un véhicule militaire s'est renversé

Le ministère de la Défense a sorti un communiqué ce jeudi 26 mai où il est dit que le meurtrier du petit Yassine (4 ans), un caporal de l’armée nationale, n’est affecté par aucun trouble psychologique et qu’il avait une attitude normale quand il a été recruté en 2012, jusqu’au moment où il a commis son crime. Le ministère précise qu’en conséquence il subira une sanction à la hauteur de son acte.

Le département de la Défense a ajouté dans le texte qu’il soutient sans faille la famille de la victime et ses proches.
Enfin il a tenu à préciser que des décisions sont prises pour assurer un suivi psychologique et social des soldats, notamment ceux en poste au niveau des frontières tunisiennes et dans les unités spécialisées dans la lutte contre le terrorisme.

Pour rappel, le petit avait été tué à la cité Hlel, à Tunis, le mardi 17 mai 2016. Les circonstances de ce crime inqualifiable et la barbarie de cet acte acte avaient provoqué une forte émotion populaire.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux