Tags Posts tagged with "Moez_ joudi"

Moez_ joudi

par -

Selon les dernières statistiques publiées par l’agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA), les investissements directs étrangers (IDE) en Tunisie se portent mieux. Ils auraient enregistré une hausse de 41% au terme du mois d’août 2015 par rapport à la même période en 2014.

Cependant, pour l’économiste Moez Joudi, si les IDE sont une source importante de développement économique, de croissance, de revenus et d’emplois, cela ne doit pas occulter ses effets pervers, «par exemple, dit-il, ce qui s’est passé en Tunisie, c’est que les IDE qui s’étaient installés dans notre pays n’ont pas créé suffisamment de valeur ajoutée, ni apporté un transfert de compétences qui auraient permis aux employés tunisiens de devenir eux-mêmes promoteurs et générateurs d’emplois.»

Aujourd’hui, le secteur du tourisme craint un marasme économique certain et son combat va être long et ardu. Dans ce contexte, Moez El Joudi, suggère une alternative pour améliorer le climat général des affaires en Tunisie, qu’il estime inadéquat, par la diversification des investissements et la concentration sur des secteurs favorisant les produits à valeur ajoutée innovateurs.

À cet égard, l’expert en économie a préconisé lors de son passage à la radio nationale :

“À mon avis, Il faut aujourd’hui diversifier les investissements notamment les Investissements Directs Étrangers (IDE), et aller vers d’autres secteurs qui sont porteurs, notamment la technologie touchant à la logistique, au secteur médical, au secteur des industries pharmaceutiques, car en Tunisie il y a un réel potentiel pour développer diverses gammes de produits à valeur ajoutée innovateurs qui nous permettrons de gagner des parts de marché”, notant au passage que la Tunisie est l’un des premiers pays du continent africain à s’être doté d’une industrie pharmaceutique.

Et de conclure : «Donc, j’appelle à diversifier l’investissement dans les secteurs porteurs pour que nos employés embauchés dans le cadre de ces IDE puissent, à un moment donné, lancer leurs propres projets pour devenir eux-mêmes des promoteurs, des investisseurs et, à leurs tours, des pourvoyeurs d’emplois.»

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux