Tags Posts tagged with "Mokhtar Belmokhtar"

Mokhtar Belmokhtar

par -
Le terroriste Mokhtar Ben Mokhtar

Selon des informations publiées par  The Wall Street journal et citées, ce lundi, par Tsa, Mokhtar Belmokhtar, l’un des terroristes les plus recherchés par les services de renseignements algériens et étrangers, aurait été tué mi-novembre au sud de la Libye par une frappe française sur la base de renseignements américains.

Ancien membre du GIA et du GSPC, Mokhtar Belmokhtar, alias « Belaouer » , originaire de la tribu des châambas à Ghardaia, a rallié Aqmi en 2007 dont il deviendra un des premiers chefs en dehors de l’Algérie. En 2012, il crée son propre mouvement « Les signataires par la sang », auteur de la sanglante prise d’otages de Tiguentourine en janvier 2013.

Désigné à la tête d’Al Mourabitoune, né de la fusion de son mouvement avec le Mujao, Mokhtar Belmokhtar signe également l’attaque du Radisson Blu de Bamako en novembre 2015.

A signaler que le chef terroriste algérien a été donné mort à plusieurs reprises…

par -
Mokhtar Belmokhtar chef du groupe terroriste

Un rapport récent présenté par Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU, au Conseil de Sécurité, indique que l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, chef de l’organisation extrémiste Al-Mourabitoune et responsable de plusieurs attentats en Algérie et dans le Sahel, est bien en Libye. Il se déplace très facilement et il y a ses appuis, rapporte le site RFI.

Après plusieurs mois d’absence, et alors qu’il est donné pour mort par certains services de renseignement, le chef d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) réapparait en menaçant à nouveau la France en Libye, comme dans le Sahel.

Aqmi est-elle dirigée aujourd’hui par Mokhtar Belmokhtar depuis la Libye ? Ce pays est-il devenu la base arrière des opérations destinées à frapper plus fort dans le Sahel ? Tout porte à le croire. A commencer par la multiplication de communiqués sur les sites jihadistes, citant Belmokhtar.

Ces sites annoncent même la responsabilité d’Aqmi dans la mort de trois Français en Libye la semaine dernière, alors que ce sont les Brigades de défense de Benghazi et le Conseil de la Choura de Benghazi qui ont annoncé leur responsabilité les premiers. Ces milices sont réputées comme proche d’al-Qaïda.

 Belmoktar a su s’allier avec des milices qui s’activent entre le désert du sud, Ajdabya et Benghazi. Avec leur aide, il contrôle un vaste trafic d’armes, de drogues et d’hommes armés, selon les Nations unies.

Belmokhtar, connu surtout sous le nom de Khaled Abou al-Abbas, n’est pas le seul chef de guerre jihadiste à s’activer depuis la Libye. Toujours selon les Nations unies, Iyad Ag Ghaly, le chef du groupe malien Ansar Dine, est lui aussi en Libye. Il possède même une base dans le sud du pays.

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

Mohammed VI n'est pas content et l'a fait vertement savoir aux ministres, qu'il a réunis hier dimanche 25 juin 2017 à Casablanca, pour le...

SPORT

Reseaux Sociaux