Tags Posts tagged with "Organisation non gouvernementale, Tunisie"

Organisation non gouvernementale, Tunisie

par -

L’Organisation non gouvernementale “Dignité, Développement et Démocratie” (DDD), établie à Bruxelles, envisage d’investir 355 millions de dinars (185 millions d’euros) en Tunisie dans la réalisation de projets socio-économiques, a annoncé Abdeljalil Ben Soltana, président du bureau exécutif de l’ONG et homme d’affaires tunisien résident en Belgique.

Il a précisé que ces projets consistent en la construction d’une école primaire, de jardins d’enfants, d’établissements hospitaliers et de logements sociaux gratuits. Il s’agit également d’accorder des aides aux jeunes dans les différentes régions tunisiennes pour la concrétisation de leurs projets privés.

Des études pour la réalisation d’une vingtaine de projets dans les régions tunisiennes défavorisées ont été, d’ores et déjà, entamées, a encore déclaré l’homme d’affaires tunisien. Une délégation d’hommes d’affaires chinois en visite en Tunisie (du 5 au 9 octobre 2011), à l’invitation de l’ONG, a pris part à ce point de presse. Les promoteurs chinois ont exprimé leur intention de créer des projets en Tunisie dans les domaines de l’électricité, du gaz, des mines, des phosphates, de l’agriculture, du tourisme et de la santé. Le groupe d’hommes d’affaires chinois, venu pour explorer les opportunités d’investissement et de coopération économique avec la Tunisie, estime que le pays (la Tunisie), de par son positionnement géographique, est une plate-forme propice à l’investissement et peut servir de porte d’accès et de point de jonction entre la Chine et les pays méditerranéens, européens, africains et ceux du Proche Orient.

L’organisation non gouvernementale “DDD” a vu le jour, le 9 mars 2011, à Bruxelles. Créée à l’initiative d’un groupe d’hommes d’affaires tunisiens résidents en Tunisie et à l’étranger, cette ONG, dont l’objectif est de lutter contre la pauvreté, le chômage et les inégalités sociales, envisage d’ouvrir un bureau en Tunisie et d’autres bureaux dans les gouvernorats du pays

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux