Tags Posts tagged with "places financières"

places financières

par -

L’indice GFCI du cabinet britannique Z/Yen a rendu son verdict : Casablanca, capitale économique du Maroc, est leader des grands centres financiers du continent, et 30e à l’échelle de la planète. D’après le classement du cabinet basé à Londres, Casablanca dame même le pion à des villes très en vue telles que Dublin (33e dans le monde), Kuala Lumpur (35e), Doha et Amsterdam, respectivement 39e et 40e.

C’est une consécration pour la capitale économique du royaume chérifien, qui réalise la prouesse de battre à plate couture Johannesburg, en Afrique du Sud, qui a arraché l’an dernier au Nigeria la place d’économie numéro 1 du continent . Casablanca a fait un bond spectaculaire de 3 points par rapport à l’an dernier. Elle titille désormais des mastodontes du Moyen-Orient tels que Dubaï et Abou Dhabi, et a dépassé Tel-Aviv. Il y a à peine 3 ans pourtant, Casablanca n’occupait que le 62e rang dans le monde, sur 83 places financières.

Dans le Top 3 du monde, on retrouve, sans surprise, Londres, New York et Singapour. Paris se paye la 29e place, après avoir réalisé une progression de 7 points.

Z/Yen a établi son classement en s’appuyant sur des critères tels que la bonne réputation de la place financière, la flexibilité du marché du travail, la densité du tissu industriel, la stabilité politique ou encore le nombre de diplômés. Et en la matière, Casablanca Finance City, coeur financier de la ville depuis 2010, présente de solides arguments. Les initiateurs du projet (le ministre de l’Économie de l’époque, Salaheddine Mezouar, présentement ministre des Affaires étrangères et le gouverneur de la Banque centrale, Abdellatif Jouahri) avaient pour but, en 2008, de faire mieux que l’Egyptian Exchange ou l’Algérie et la Tunisie, sur la brèche depuis 2007, le moins qu’on puisse dire est que leurs objectifs sont pleinement atteints à peine 7 ans après…

par -

Le dernier classement GFCI 20 (Global Financial Centers Index) contient une bonne surprise pour le Maroc. Casablanca Finance City (CFC), en un temps presque record, a réalisé la prouesse de se hisser au deuxième rang des places financières de la région MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord). C’est un bond en avant de trois places dans le classement.

Casablanca vient après Dubaï et devant Abu Dhabi. A signaler qu’en avril dernier, la CFC avait été désignée par le GFCI première place financière en Afrique et 33ème dans le monde.

Enfin sachez que le classement GFCI est élaboré sur la base d’indicateurs et de critères strictement définis, surtout la compétitivité et l’attractivité de ces places financières.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

L'armée algérienne a annoncé avoir tué deux islamistes armés lors d'une opération à l'ouest d'Alger, portant à 62 le nombre de "terroristes" tués depuis...

Reseaux Sociaux