Tags Posts tagged with "Plan de développement quinquennal"

Plan de développement quinquennal

par -

Bonne nouvelle pour le Burkina Faso, qui va pouvoir compter sur la banque africaine d’export-import (Afreximbank) pour oxygéner son plan de développement quinquennal, rapporte l’Agence Ecofin. En effet Afreximbank financera ce plan à hauteur de 1,5 milliard $. Son président, Benedict Omarah, en a fait l’annonce en présence du chef de l’Etat burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, dans la capitale, Ouagadougou.

La banque a jeté son dévolu sur 15 projets, qu’elle subventionnera, sur les 83 points qui figurent sur le plan. «Nous avons sélectionné des piliers qui s’inscrivent dans l’ambition portée par notre plan stratégique IMPACT 2021. Nous nous focalisons principalement sur l’accélération du commerce intra-africain et de l’industrialisation du continent en développant ses capacités d’exportation », a dit M. Omarah.

On a appris que les fonds seront affectés au textile, aux hydrocarbures et au secteur bancaire.
Le président Kaboré a déclaré à l’occasion que son pays envisageait d’installer des usines de transformation des matières premières, en partenariat avec ses voisins, surtout le coton.

par -

La faiblesse des données statistiques est l’une des défaillances marquant l’élaboration du nouveau plan de développement quinquennal (2016-2020) de la Tunisie. Ces données devraient être développées, a déclaré, jeudi, Mohamed Ayed, expert en statistique chargé de l’élaboration du programme national de la statistique pour les cinq prochaines années.
S’exprimant lors d’une conférence organisée par l’Institut National de la Statistique (INS), Ayed a indiqué que les données fournies par les institutions publiques de statistique se caractérisent par la faiblesse des “données régionales”, qualifiant ce fait de “déséquilibre régional et sectoriel en la matière”. Ainsi Les régions ne connaitront pas leurs spécificités en chiffres. Idem pour certains secteurs économiques et sociaux en raison de la dispersion des efforts et l’absence de cohérence aux niveaux des données collectées, a expliqué l’expert.
De son côté, le président du Conseil National de la Statistique Ridha Lahoual a recommandé, , l’adaptation de la production statistique aux priorités et stratégies de développement prévues de manière à couvrir tous les domaines économiques et sociaux. Il s’agit également selon certains experts, de renforcer les compétences nationales spécialisées dans la statistique à travers la création de filières et de cursus universitaires et de formation à l’instar de ce qui se passe dans certains pays développés, et ce en vue d’améliorer la qualité de l’information statistique.
Une étude présentée à cette occasion a montré que parmi 48 sites de publication des données statistiques, 16 sont de faible niveau, 24 de niveau moyen. Seuls le contenu de 8 sites est considéré comme étant acceptable.
Le président de la chambre des bureaux de sondages d’opinions, Nabil Ben Am a appelé, à cet effet, à inculquer la culture de l’information statistique aux jeunes générations et à organiser des formations au profit des bénéficiaires de cette information, dont les journalistes pour qu’ils puissent, eux mêmes, vulgariser les informations statistiques au grand public.
La Tunisie compte 48 centres et services chargés des statistiques opérationnels, dont l’INS.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux