Tags Posts tagged with "présence permanente"

présence permanente

par -

Les pays de l’Afrique de l’Ouest se blindent contre la menace terroriste régionale accrue. Après la Côte d’Ivoire, où les effectifs militaires français vont quasiment doubler dès cet été, c’est au tour du Sénégal de conclure avec les Etats-Unis un accord de défense ouvrant sur une « présence permanente » de soldats américains. Le document a été paraphé hier lundi 02 mai 2016 à Dakar par le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye et l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, James Zumwalt, en présence du ministre sénégalais de la Défense, Augustin Tine.

Les termes de cet accord stipulent que les troupes américaines seront autorisées à se déplacer dans certains morceaux du territoire sénégalais, y compris des aéroports ou des zones militaires, en cas d’urgences sécuritaires ou de santé publique, d’après les responsables des deux pays. Toutefois le chef de la diplomatie sénégalaise a ajouté qu’il n’est pas question d’installer des bases américaines fixes, mais tout au plus, du moins pour le moment, de « faire face à des difficultés communes en matière de sécurité dans la sous-région ». Il a précisé que le séjour des soldats américains était d’une « durée indéterminée »…

Les Américains ont un périmètre très large

A part le terrorisme, les autorités des deux pays ont en ligne de mire les épidémies ravageuses, du type Ebola, qui a causé la mort de plus de 11 000 morts depuis décembre 2013 en Afrique de l’Ouest. « La prochaine difficulté commune [au Sénégal et aux Etats-Unis] pourrait se présenter sous la forme d’une autre épidémie, d’une catastrophe naturelle appelant une réponse humanitaire ou d’une menace terroriste », a déclaré l’ambassadeur américain. Les militaires américains et sénégalais pourront « faire conjointement davantage d’entraînement et de formation et être mieux préparés à riposter ensemble aux risques qui menacent nos intérêts communs », a-t-il ajouté.

A signaler que le Sénégal est déjà très actif sur ce front ; en février 2016, la pays a abrité pour la troisième fois la manoeuvre militaire « Flintlock », que le Pentagone organise tous les ans en Afrique.

Certes pour le moment les djihadistes n’ont pas encore ciblé le Sénégal, mais les attentats qui se sont produits dans les autres pays de la région (au Mali, au Burkina Faso et plus récemment en Côte d’Ivoire) font dire à beaucoup d’observateurs que la capitale sénégalaise, Dakar, pourrait être la prochaine sur la liste. D’ailleurs les autorités sénégalaises prennent cette menace très au sérieux et ont pris des mesures sécuritaires sans précédent dans des lieux publics très fréquentés et les hôtels.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux