Tags Posts tagged with "problème phytosanitaire"

problème phytosanitaire

par -

La situation phytosanitaire actuelle des palmiers dattiers est normale et aucun problème n’a été enregistré dans les palmeraies tunisiennes, a déclaré, vendredi, Sâad Seddik, ministre de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche.
Intervenant au cours d’une réunion de suivi des opérations visant à protéger la récolte des dattes ( la saison 2016/2017), le ministre a mis l’accent sur la nécessité de poursuivre les interventions afin de garantir la protection de la qualité de la récolte et de fournir des quantités suffisantes de moustiquaires et de plastiques dans les zones de production.
Outre l’élaboration du décret régissant l’organisation de la saison de récolte 2016-2017, il a recommandé de préparer un dossier visant l’augmentation progressive de la prime de nettoyage de l’oasis, fixée actuellement à 12 dinars par ha. Le ministre a en outre appelé à la nécessité de rester vigilant afin de protéger les palmiers dattiers contre les charançons rouges.
Selon les données publiées par le département de l’agriculture, les opérations de protection des palmiers dattiers ont déjà démarré dans les différentes régions concernées.
Durant la période allant de mi-mars jusqu’à mi-mai 2016, il a été procédé à la pollinisation de 41,7 millions de régimes de dattes, en dépit des difficultés rencontrées, comme l’insuffisance de pollinisation et le manque les phœniciculteurs (ouvriers qui grimpent sur les palmiers).
S’agissant des démarches visant à protéger la récolte des pluies en utilisant des moustiquaires et des plastiques, le groupement interprofessionnel des fruits a fourni depuis 25 juin 2016, près de 2,6 millions de moustiquaires subventionnées à hauteur de 80% (dont 2,3 millions prêtes à être utilisées et 300 mille unités brutes) , s’ajoutant à un stock de 100 mille moustiquaires de la saison dernière.
Le groupement fournit actuellement 200 tonnes de plastiques subventionnés à 20% s’ajoutant à un stock de 100 tonnes constitué pendant la saison dernière.
Les prix de vente du plastique blanc a été fixé à 3,600 dinars le kg pour l’agriculteur et à 3,500 dinars pour les structures professionnelles.
Le prix du plastique jaune à été fixé à 3,780 dinars pour l’agriculteur et 3,680 dinars pour les structures professionnelles.
Concernant les moustiquaires, les prix de vente a été fixé à 410 millimes l’unité (150 cm sur 90 cm) pour l’agriculteur et à 380 millimes pour les structures professionnelles et les exportateurs. Les moustiquaires de 140 cm sur 80 cm, leur prix s’élève à 380 millimes pour l’agriculteur et 360 millimes pour les structures professionnelles et les exportateurs.

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

Selon les dernières statistiques publiées par l'Office national des statistiques (ONS) et relatées par APS, l’économie algérienne a réalisé un taux de croissance de...

SPORT

Un quator s'installe désormais en tête du classement du championnat de la Ligue 1 du football professionnel, au terme des rencontres de la deuxième...