Tags Posts tagged with "programme, Amal,"

programme, Amal,

par -
Seulement 80 mille jeunes chômeurs seront éligibles au programme Amal. 60 mille contrats viennent d’être résiliés

Seulement 80 mille jeunes chômeurs seront éligibles au programme Amal. 60 mille contrats viennent d’être résiliés, a indiqué Abdelwaheb Maater ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, lors d’une rencontre, tenue, vendredi, 3 aout 2012 au Premier ministère.
Avant cette suppression, le nombre des personnes bénéficiant de ce programme était aux alentours de 140 jeunes, des  diplômés du supérieur.
L’allocation sera débloquée dans les prochains jours, mais seulement pour les 80 milles bénéficiaires restants.
Le ministre évoqué le manque de n pertinence du programme Amal. Selon lui, parmi les 140  mille jeunes bénéficiant de ce programme, seulement 6000 ont trouvé un emploi.

par -

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Amal pour relancer le secteur de l’emploi et renforcer l’employabilité des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur, la chambre nationale syndicale des sociétés de services et d’ingénierie informatique a organisé, jeudi, une demi-journée à Tunis, pour présenter la stratégie de ce programme urgent adoptée par le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi.

Pour faire face à la situation alarmante et à la demande de plus en plus pressante que connait le marché de l’emploi, Faiza Kallel, représentante du ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi a précisé qu’il s’agit d’un programme ambitieux qui consiste à  redonner espoir aux primo demandeurs d’emploi diplômés du supérieur n’ayant pas encore trouvés d’embauche. Elle a en outre rappelé qu’actuellement  il y a 500 000 demandeurs d’emploi, parmi lesquels figurent 150 000 des diplômés de l’enseignement supérieur.

Cette nouvelle stratégie vise également à développer l’employabilité des bénéficiaires de ce programme, et ce à travers l’accompagnement actif et personnalisé qui permet d’orienter les personnes concernées vers un coaching, la formation, la reconversion vers des métiers à forte employabilité, l’encadrement professionnel à travers des stages de courte durée entre trois et six mois,  dans plusieurs entreprises.

Egalement, la représentante du ministère a souligné  que les personnes intégrées au programme Amal bénéficient pendant une année d’une indemnité de 200 dinars par mois et une couverture médicale et sociale. En contrepartie, elles devraient s’engager à une participation active de la recherche d’emploi et à l’amélioration de leur employabilité. Afin d’assurer la réussite et le succès de ce programme, il est primordial que chacune des différentes parties prenantes joue son rôle et assume ses responsabilités par l’engagement et le réalisme.
Quant à Khaled Jerbi, membre de la chambre nationale syndicale des sociétés de services et d’ingénierie informatique (Infotica), il a indiqué que l’organisation de ces rencontres vise à soutenir le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi dans le  plan d’urgence pour l’emploi.

Il a en outre  rappelé par la même occasion que ce programme a pour objectif de stimuler la création de nouveaux emplois, développer l’entreprenariat et de la micro entreprise, soutenir les entreprises pour pérenniser les postes d’emplois existants.

Il a également mis l’accent sur le rôle important de l’Infotica. « Nous appelons les entreprises à booster le partenariat dans tous les domaines pour créer plus d’emplois. Nous avons plusieurs objectifs à réaliser, à savoir  le développement de l’export et la promotion de l’offshore, la dynamisation du marché local, la promotion de la compétitivité des entreprises, et la défense de leurs intérêts auprès des institutions nationales ou internationales.

De plus, les entreprises adhérentes à Infotica bénéficient d’un accès privilégié aux structures de la Chambre  pour échanger expériences compétences et accélérer leurs  projets de développement en s’informant des thématiques propres au secteur IT en Tunisie. A-t-il précisé.

Nadia Ben Tamansourt

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux