Tags Posts tagged with "projet de loi relatif au statut de la BCT"

projet de loi relatif au statut de la BCT

par -
Le Gouverneur de la Banque Centrale a fixé

Les avis des députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont divergé dès le début de l’examen, vendredi en séance plénière, du projet de loi relatif au statut de la Banque centrale de Tunisie
(BCT). Le projet concerne notamment la question de l’indépendance financière de la Tunisie au niveau extérieur, outre l’indépendance de cet institut d’émission au niveau intérieur.
Au cours de la séance, tenue en présence du gouverneur de  la BCT Chedly Ayari et du ministre des finances Slim Chaker, la députée Souad Echeffi a souligné que le projet qui comporte près de 100 articles, est le résultat de pressions des cercles financiers et étrangers.
«L’adoption de ce projet dans sa version actuelle, pour soit disant garantir l’indépendance de la BCT, signifie l’abandon de la souveraineté de la Tunisie », a indiqué ladéputée, qualifiant le projet «de danger qui limitera le rôle de l’Etat en matière de contrôle de la BCT ». Pour Mohamed Ben Salem « il est temps pour la BCT de jouer pleinement son rôle en aidant le gouvernement à concrétiser sa politique ».
Le député a ainsi estimé que la version présentée par le gouvernement comporte «une dose d’indépendance de trop ». Et d’ajouter que «les amendements présentés par la commission des finances relevant de l’ARP, ont rendu le  projet «plus équilibré».
Il a, par ailleurs, mis l’accent sur l’importance de l’indépendance de la BCT et le maintien de la politique économique entre les mains du gouvernement. Le député Chafik Ayadi a, pour sa part, déclaré que  l’examen en plénière du projet se déroule sous le thème «l’indépendance», alors qu’il constitue réellement une mainmise des directives des cercles financiers mondiaux et s’inscrit dans le cadre du programme de réformes structurelles qui peut causer une atteinte à la BCT.
Bochra Bel Haj Hmida a estimé que le projet de loi présente «des garanties importantes pour faire face aux lobbies financiers qui menacent l’économie tunisienne ». «Le rôle de la BCT consiste à booster la croissance et créer des emplois sur la base des principes de la bonne gouvernance et de la transparence”, a-t-elle encore fait savoir.
Pour le député Karim Hlali, le projet de loi est en contradiction avec la loi sur la fonction publique en matière de gestion des ressources humaines de la BCT. Le projet de loi n’accorde pas aux agents de la BCT la fonction d’agent public alors qu’elle est (BCT) une entreprise publique, a-t-il expliqué.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

SPORT