Tags Posts tagged with "rebond"

rebond

par -

Le marché immobilier en Tunisie  a enregistré récemment un rebond avec les  milliers de touristes et d’étrangers qui arrivent dans le  pays et les expatriés qui investissent une part considérable de leurs  revenus dans le secteur de l’immobilier.

Toutefois, le président de l’Association des Promoteurs Immobiliers Fahmi Chaabane a déclaré que ce boom ne suffit pas, ce qui souligne l’importance d’une intervention du gouvernement pour soutenir le secteur de l’immobilier par la mise en place d’un  certain nombre de mesures. Cité par le quotidien Achark al-Awsat paraissant à Londres,  il a également appelé à résoudre la question de l’exonération fiscale pour ceux qui souhaitent acheter des logements  et des terrains en mettant à disposition des terrains destinés à la construction.

Il a attribué la hausse du coût de biens immobiliers à la détérioration de la valeur du dinar tunisien par  rapport aux autres devises étrangères, en particulier l’euro et le dollar. «La majorité des Tunisiens ne peut pas se permettre de prendre en charge la part d’autofinancement (environ 20% du coût total) ce qui les empêche de devenir propriétaires de logements, encore moins  de logements de luxe,  bien évidemment, a ajouté Chaabane.

Une étude récente sur le secteur de l’immobilier a révélé qu’un appartement sur quatre ne trouve pas acquéreur. Une crise du secteur de l’immobilier tunisien que l’on dit probable serait due à une rechute des ventes. Cette crise représente une menace importante pour le financement des banques et l’économie dans son ensemble,  ajoute l’étude. Les banques, à leur tour, resserreront très probablement les  conditions de prêt pour  les promoteurs immobiliers afin de les  pousser à rembourser leurs dettes.

Malgré le boom actuel,  les statistiques montrent que 23% des Tunisiens ne possèdent pas de logements et ne peuvent pas se permettre d’en acheter en raison de la situation économique difficile. On recense  426.000 appartements inoccupés.

Les investisseurs dans l’immobilier  ont augmenté après 2011 révolution, une envolée que les experts interprètent comme une tendance des détenteurs  de capitaux d’investir là où le  risque est faible.

par -

Chiffre rassurant pour l’économie américaine. Après un sévère trou d’air en mai, qui avait ravivé les craintes d’une récession, le marché de l’emploi est nettement reparti à la hausse en juin, enregistrant sa meilleure performance depuis octobre 2015. Le département du travail a comptabilisé 287 000 créations de postes, dans son estimation préliminaire publiée vendredi 8 juillet. C’est nettement plus que les prévisions des économistes. Ils misaient en moyenne sur 180 000 emplois supplémentaires.

La nouvelle a été saluée par les investisseurs. A Wall Street, vendredi 8 juillet, l’indice S&P 500 a gagné 1,5 %, échouant de peu à dépasser son plus niveau historique atteint en mai 2015. Même satisfaction à la Maison Blanche, à six mois désormais de la fin du second mandat de Barack Obama.

« Ce chiffre est un signe fort que l’économie continue de réaliser des progrès solides », s’est félicité Jason Furman, le principal ­conseiller économique du président américain.

Les statistiques mensuelles comportent d’autres éléments positifs. Les salaires poursuivent leur hausse, avec un gain de 2,6 % sur un an. Le nombre de travailleurs qui occupent un poste à temps partiel alors qu’ils souhaiteraient un travail à temps plein recule, passant de 6,4 millions en mai à 5,8 millions en juin. En outre, le nombre de demandeurs d’emploi découragés – et qui ne sont plus comptabilisés dans les chiffres du chômage – a baissé de 23 %.

 

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux