Tags Posts tagged with "récolte, céréales,"

récolte, céréales,

par -
La Tunisie est un importateur de céréales

La Tunisie est un importateur de céréales, notamment le blé dur, dont la production ne couvre 20-25% des besoins du pays. En 2013, les importations de blé dur ont atteint 8 millions de quintaux contre 5 millions en moyenne annuelle. Selon les récentes prévisions du ministère de l’Agriculture, la récolte de céréale en Tunisie ne dépassera pas, cette année, 23,6 millions de quintaux, contre des prévisions qui tablaient sur plus de 24 millions.

Les quantités récoltées, jusqu’à présent, s’élèvent à 4,5 millions de quintaux et la superficie emblavée a atteint, cette saison, 1,28 million d’hectares.

S’agissant de la qualité de la récolte, le ministère de l’Agriculture relève que les dernières pluies ont eu un impact négatif sur l’aspect de la plante dans certaines régions, lui donnant une couleur blanche qui pourrait être interprétée comme un signe de «lavage» ou de «mitadinage». Ce phénomène devrait, par conséquent, affecter le calibrage et peut être l’objet de différends entre l’agriculteur et le centre de collecte, qui n’accepte pas les blés dont le taux d’humidité dépasse 14%, relève la même source.

Sur un autre volet, le ministère précise que les augmentations de prix des céréales décidées en octobre 2013, sont entrées en vigueur. Ainsi, les prix de base à la production des blés dur et tendre seront, respectivement, de 65 et de 48 dinars, alors que le son et le triticale seront vendus à 46 DT.

850.000 quintaux de céréales collectés dans le gouvernorat du Kef

Plus de 850 mille quintaux de céréales ont été collectés, depuis le début de la saison des moissons, dans le gouvernorat du Kef, selon les statistiques du Commissariat régional au développement agricole (CRDA).

Quelque 197 mille ha ont été emblavés, pendant la saison agricole, a indiqué le chef du service de la vulgarisation agricole, précisant que la saison des récoltes s’achèvera vers la fin du mois juillet.

A noter que plusieurs régions de la Tunisie ont enregistré le déclenchement des incendies qui ont ravagé de grandes surfaces de céréales. Selon les données communiquées par le ministère de l’Agriculture, 16 incendies ont touché des zones de récolte céréalière, dont la superficie est estimée à 238 ha, plantés de blé et d’orge. Le plus grand nombre de ces incendies a été enregistré dans le gouvernorat du Kef (Nord-ouest), avec 202 ha touchés, suivi de Siliana (Centre) avec 4 incendies sur 43 ha, puis Jendouba, 2 incendies sur 36 ha. Béja a enregistré un seul incendie sur 2 ha.

N.B.T

par -
Statistiques à l’appuie

Statistiques à l’appui, le constat est plutôt alarmant : entre 10 et 15% de la récolte des céréales en Tunisie sont perdus, chaque année. Et pour cause : le matériel agricole dont disposent nos agriculteurs est usé et vétuste. De surcroît, l’endettement accablant la trésorerie du secteur agricole en Tunisie, n’incite guère à l’investissement en la matière. S’ajoute à cela, l’importation de quantités fort importantes.Il s’agit, à titre indicatif de 22 mille tonnes de graines de pomme de terre importées chaque année, ainsi que 10 million de quintal de céréales, en vue de satisfaire la demande locale.

Il y aurait, même, lieu de qualifier la situation de : « colonisation alimentaire », traduisant, ainsi, l’austérité du secteur agricole.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux