Tags Posts tagged with "Renforts sécuritaires"

Renforts sécuritaires

par -

Le gouverneur de Mahdia, Mohamed Bouden, a assuré que des renforts sécuritaires seront bientôt déployés en vue du bon fonctionnement de la saison estivale et touristique.

Dans une déclaration, mercredi 14 juin 2017 à Jawhara Fm, il a indiqué que la situation sécuritaire dans le gouvernorat de Mahdia est bonne, soulignant les efforts soutenus déployés par les forces de l’ordre qui assurent des patrouilles d’une façon continue.

par -

Réuni samedi après-midi, le Conseil régional de sécurité à Kébili a décidé de renforcer la présence des unités sécuritaires et militaires entre les localités de Bechni (délégation d’El Faouar) et de Jersine (délégation de Kébili-sud) et d’intervenir par tous les moyens légaux pour éviter de nouveaux affrontements entre les habitants des deux villages, a indiqué le gouverneur de Kébili Sami Ghabi à la Tap.
Le conseil appelle les représentants de la société civile, des organisations et des partis politiques ainsi que tous les sages dans ces deux régions à œuvrer pour éviter le regain de la violence, rétablir le calme et inciter les habitants à la tolérance, a-t-il ajouté.
Le gouverneur a affirmé que les autorités régionales n’ont ménagé aucun effort de médiation pour régler le désaccord entre les habitants des deux localités sur fond du tracé de la route reliant ces deux villages.
Selon un nouveau bilan, les heurts qui ont repris, samedi matin, entre des habitants de Bechni et de Jersine ont fait 78 blessés dont plusieurs à la chevrotine. Deux blessés, en état grave, ont été transportés au CHU Hédi Chaker à Sfax, 12 cas sont encore admis à l’hôpital régional de Kébili et les autres ont quitté les hôpitaux de Kébili et d’El Faouar après avoir bénéficié des soins nécessaires, a-t-il souligné.
Une source responsable à la délégation de Kébili-sud avait expliqué le regain de violence, samedi matin, par le fait que des habitants de l’une des deux localités ont tenté de retracer les limites entre les deux villages, faisant fi de ce qui a été décidé lors de la réunion de réconciliation tenue, jeudi dernier, au siège du gouvernorat. Au cours de cette réunion, il a été convenu de reporter, après le mois de ramadan, le projet de route dont le tracé fait l’objet de litige et d’impliquer les conseils de gestion des deux villages dans la délimitation de leur territoire.

par -

Notre confrère « Achouroukonline » a rapporté que des renforts sécuritaires et militaires sont arrivés au siège de l’ARP.
Les renforts sont venus au moment où le ministère de l’Intérieur a démenti l’information relayée par plusieurs médias selon laquelle une opération de poursuite d’un élément terroriste est en cours au niveau de la région du Bardo, plus précisément à Meftah Saadallah.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux