Tags Posts tagged with "responsabilité commune"

responsabilité commune

par -

« La contrebande constitue un réel danger pour le pays eu égard notamment à ses liens avec le terrorisme », a averti Slim Chaker, ministre des Finances. A l’occasion de la tenue lundi d’un atelier de travail sur  » la lutte contre la contrebande et le commerce informel », il a  mis en garde contre  ce phénomène qui ne cesse,  depuis 2011, de s’incruster dans le paysage économique et social pour devenir un réel danger qui menace l’État. Chiffre à l’appui, la contrebande et le commerce parallèle représentent plus de 50% de l’économie tunisienne, d’après les statistiques officielles.

Plus de 1, 2 milliard de dinars de pertes fiscales

L’économie tunisienne a déjà essuyé des pertes fiscales dues à la contrebande et au commerce parallèle, estimées à 1,200 milliard de dinars, selon une récente étude de la Banque Mondiale.

D’après les autorités  cette enveloppe est passée entre-temps du simple au double.  Pour certains experts, ce phénomène a explosé révélant au grand jour  l’affaiblissement et l’incapacité de l’administration tunisienne,  notamment la Douane.

Pour remédier à cette démission et sous l’effet de la perte de contrôle généralisée notamment après la révolution de 2011, conjuguées avec la perméabilité des frontières, le gouvernement s’est engagé à intensifier les efforts pour y faire face et limiter les dégâts, a dit le ministre des Finances faisant savoir qu’il s’agit d’une responsabilité commune qui implique l’intervention de tous les acteurs dont notamment la Douane.

Cette responsabilité a, selon lui, poussé le gouvernement à apporter  un appui conséquent au développement de l’appareil douanier et à la réalisation des réformes exigées. D’où l’idée de la mise en place d’un plan pilote s’étalant sur 5 ans visant la modernisation de ce corps. «  A travers ce programme, nous voulons apporter notre soutien à la Douane pour qu’elle puisse accomplir ses  missions et combattre ce phénomène dangereux », a ajouté le ministre soulignant que la Tunisie a consacré pour la première de son histoire, une enveloppe de 500 millions de dinars, pour réaliser cet objectif.

Cette somme sera consacrée à l’achat d’équipements divers, en plus du redéploiement des agents de la Douane sur l’ensemble du territoire tunisien.

C’est pour cette raison que les autorités ont décidé l’ouverture prochainement  de nouveaux bureaux de la Douane pour couvrir l’ensemble du territoire tunisien. « C’est une démarche importante surtout que la stratégie adoptée par son département a connu une réelle mutation pour pouvoir mettre fin à cette hémorragie.

Le travail du ministère des Finances vient appuyer les efforts déployés par d’autres départements dont notamment le ministère du Commerce. Ce dernier a procédé à la création d’une nouvelle brigade nationale de contrôle économique  à l’instar des brigades créées par certains corps relevant de la sécurité nationale. La mission de cette brigade, composée des meilleurs éléments du contrôle économique, est de mener et superviser l’activité de contrôle sur tout le territoire national.

La stratégie tunisienne appuyée par l’OMD 

Le travail conduit par le gouvernement tunisien est fortement appuyé par l’Organisation mondiale des douanes (OMD)..Cette dernière par la voix son vice-président a indiqué que la concrétisation de cet objectif reste tributaire d’un meilleur partenariat entre les différents pays. Car, il s’agit d’un phénomène international.

Il a par ailleurs affirmé l’engagement de l’organisation à mettre son expérience à la disposition de la Tunisie.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

SPORT