Tags Posts tagged with "Sabrine Goubantini"

Sabrine Goubantini

par -

La députée Sabrine Goubantini a dit lundi, avoir comparu devant le juge d’instruction près le tribunal militaire permanent de Tunis pour s’expliquer sur ses accusations portées contre des dirigeants de Nidaa Tounes. Goubantini avait accusé plusieurs membres de parti de complot contre la sûreté de l’Etat.
Dans une déclaration à l’agence TAP, Goubantini a affirmé avoir porté plainte à travers son avocat, Mr Abdessattar Messaoudi, contre plusieurs personnes pour ” diffamation et menaces de mort explicites “.
Le comité politique de Nidaa Tounes avait décidé, mercredi dernier, le gel de l’adhésion de la députée Sabrine Goubantini jusqu’à la tenue de son congrès et son exclusion du bloc parlementaire, décision prise sur la base d’une pétition signée par 42 députés pour ” son comportement portant atteinte à l’image du parti et à son unité”.
Plus tard, le ministère public avait ordonné l’ouverture d’une information judiciaire sur les déclarations de la députée, relatives aux informations portant atteinte à la sécurité nationale qui ont été abordées lors d’une réunion, précédente, du parti Nidaa Tounes.
Selon le substitut du procureur de la République près le Tribunal de première instance de Tunis et porte-parole du Pôle judiciaire de lutte antiterroriste, Sofiène Selliti, la décision intervient en application de l’article 31 du code de procédure pénale et suite aux propos tenus par Sabrine Goubantini dans l’émission ” La Matinale ” diffusée sur les ondes de ” Shems FM “.
Selon Goubantini, des informations portant atteinte à la sécurité nationale ont été abordées lors d’une réunion précédente du parti.

par -

Le ministère public a ordonné, jeudi 2 juin 2017, l’ouverture d’une information judiciaire sur les déclarations de la députée Sabrine Goubantini relatives aux informations portant atteinte à la sécurité nationale qui ont été abordées lors d’une réunion, précédente, du parti Nidaa Tounes.
Selon le substitut du procureur de la République près le Tribunal de première instance de Tunis et porte-parole du Pôle judiciaire de lutte antiterroriste, Sofiène Selliti, la décision intervient en application de l’article 31 du code de procédure pénale et suite aux propos tenus par Sabrine Goubantini dans l’émission ” La Matinale ” diffusée sur les ondes de ” Shems FM “.
Selon Goubantini, des informations portant atteinte à la sécurité nationale ont été abordées lors d’une réunion précédente du parti.
Sabrine Goubantini, députée à l’Assemblée des Représentants du Peuples (ARP) avait indiqué à la TAP que la décision de geler son adhésion à Nidaa Tounes et de son exclusion du bloc parlementaire du parti, intervient dans le cadre de la poursuite de la “purge (politique) menée par le parti contre tous ceux qui s’opposent à la minorité dominante qui se considère comme étant la direction”.
Au sujet des liens entre l’homme d’affaires arrêté Chafik Jarraya et des membres du parti, Goubantini avait affirmé que des membres de Nidaa Tounes entretiennent des relations avec ” Fajr Libya “. (Jarraya avait déclaré à plusieurs reprises avoir des liens avec l’un des dirigeants de Fajr Libya).
Le comité politique de Nidaa Tounes avait décidé, mercredi soir, le gel de l’adhésion de la députée Sabrine Goubantini jusqu’à la tenue de son congrès et son exclusion du bloc parlementaire, décision prise sur la base d’une pétition signée par 42 députés pour ” son comportement portant atteinte à l’image du parti et à son unité”.

par -
IFC

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a sorti un communiqué ce vendredi 07 octobre 2016 pour démentir catégoriquement « l’information » qui a circulé sur les réseaux sociaux et certains sites d’information électronique concernant des pertes prétendues.

La BCT relève le caractère inexact et fallacieux de cette « information ».

A ce propos, la BCT se réserve le droit de se défendre par les moyens qu’elle estime utiles.

Pour rappel, Sabrine Goubantini, députée de Nidaa Tounes, a accusé, dans un post publié hier jeudi 6 octobre 2016 sur son compte Facebook, le gouverneur de la BCT, Chedli Ayari, de faire perdre au pays 120 millions de dollars

Elle a ajouté que l’erreur de couverture de change sur un encours de crédit est due aux errements du gouverneur.

Par ailleurs elle a appelé Chedli Ayari à démissionner et a exigé l’ouverture d’une enquête sur cette affaire…

par -

Les deux députés Ali Bellakhoua et Sabrine Goubantini ont rejoint le groupe parlementaire de Nidaa Tounes ce qui porte à 61 le nombre des députés au sein de ce bloc.
Ali Bellakhoua appartenait au groupe de l’Union patriotique libre (UPL) avant sa démission, alors que Sabrine Goubantini était membre du bloc parlementaire ” Al-Horra ” qui se compose principalement de dissidents de Nidaa Tounes.
Contacté mercredi par l’Agence TAP, le député Mongi Harbaoui (Nidaa Tounes) a fait état du lancement d’une série de concertations avec des dissidents du Mouvement pour rejoindre le parti, assurant que ces concertations vont permettre au groupe de Nidaa Tounes de regagner sa place de premier bloc parlementaire au sein de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).
Le Mouvement Nidaa Tounes s’apprête à tenir son congrès en novembre 2016.
Après les élections de 2014, le groupe parlementaire de Nidaa Tounes prédominait la scène parlementaire avec 86 sièges suivi du Mouvement Ennahdha. Ce chiffre a baissé à la suite de la démission de 32 députés du parti sur fond d’une crise qui avait éclaté en juin 2015 au sein du mouvement.

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

Mohammed VI n'est pas content et l'a fait vertement savoir aux ministres, qu'il a réunis hier dimanche 25 juin 2017 à Casablanca, pour le...

SPORT

Reseaux Sociaux