Tags Posts tagged with "Salah Azaiez"

Salah Azaiez

par -

En Tunisie, une femme sur 8 risque de développer un cancer du sein. Chaque année, le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vie.

À cet égard, l’office national de la famille et de la population a organisé, à l’instar de tous les pays du monde, « les journées Octobre Rose pour lutter contre le cancer du sein », en lançant, samedi 3 octobre 2015, dans le grand Tunis, une campagne de sensibilisation et de dépistage précoce de cette maladie terrifiante.

La campagne, animée par une équipe médicale, a démarré dans un grand espace commercial au profit des clientes venues y faire leurs emplettes et qui ont été accueillies dans une clinique mobile dotée de matériel de dépistage précoce.

Des dépliants portant des conseils pour lutter contre cette maladie mortelle ont été distribués.

Dr Dhoha Halleb médecin à la clinique de santé sexuelle et de la reproduction à Nabeul est intervenue au micro de la radio RTCI, pour donner un aperçu sur la maladie :

« Un cancer du sein est une tumeur maligne qui se développe au niveau du sein. Il existe différents types de cancer du sein selon les cellules à partir desquelles ils se développent. »

Pour lutter contre cette maladie mortelle, Dr Dhoha Halleb a prodigué quelques conseils de prévention :

D’abord, dit-elle, un cancer dépisté à temps est guérissable. La Tunisie a mis en place toute une stratégie de détection précoce de la tumeur chez les femmes. Mais, poursuit-elle, lorsqu’une personne présente des symptômes, plusieurs examens doivent être réalisés.

« Selon les chiffres de l’Institut Salah Azaiez sur cette pathologie, en Tunisie, une femme sur huit est touchée par la maladie. 2200 nouveaux cas détectés chaque année. On projette d’ici 2019, détecter 3000 nouveaux cas par an. Il touche principalement les femmes de plus de 50 ans. Il est plus fréquent chez les femmes jeunes, 7% détectées ont moins de 35 ans », note Dr Halleb.

Et de conclure : « La tumeur dépistée initialement est à 4 cm dont 30% de ces tumeurs sont localement avancés et 15% sont dans un état de métastase.  C’est un cancer qui peut être causé par des facteurs héréditaires. »

par -
Le directeur de la protection de la santé de base au ministère de la Santé a révélé

Le directeur de la protection de la santé de base au ministère de la Santé a révélé, lors d’une conférence de presse, jeudi, que 4 cas d’hépatite C ont été détectés parmi le personnel de l’institut Salah Azaiez.

De son côté, le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, a imputé ces cas aux lacunes entachant les structures des professionnels de la santé , affirmant que son département a pris en charge ces 4 cas en attendant les résultats des analyses médicales en cours. Toutefois, il a souligné que cette maladie ne revêt pas la gravité que lui ont attribuée les média, semant la panique parmi les citoyens.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux