Tags Posts tagged with "samir wafi"

samir wafi

par -

Hechemi Hamdi, passé maitre dans l’art des déclarations fracassantes, s’est fendu hier dimanche 09 juillet 2017 d’un post sur sa page Facebook sur l’affaire Samir Wafi. il a écrit ceci : «Excusez-moi ! J’ai commis une erreur, je voulais contacter la dame qui a porté plainte contre Samir Wafi, rembourser une part de son passif parce que touché par la détresse de sa famille, et voilà qu’on m’insulte ! Je lève le drapeau blanc ! Je laisse tomber l’affaire Wafi et remercie Bourguiba pour m’avoir contraint à l’exil à Londres parmi des citoyens compatissants et justes !», a lâché le président de Tayyar El Mahabba.
Il en a remis une louche en présentant ses excuses à ceux «dont le cœur est plein de ressentiment et qui ont valu à la Tunisie la pauvreté, la misère» et même «le sirocco !».

«Je me suis toujours demandé pourquoi nos jeunes vont jusqu’à risquer leur vie pour immigrer en Italie. Pourquoi nos politiciens essayent de gagner le coeur des gens en faisant sauter le verrou sur le cannabis et pourquoi la consommation d’alcool en Tunisie dépasse celle des Russes ou des Allemands. Pourquoi leur chaîne préférée est El Hiwar Ettounsi et pourquoi Slim Riahi est à la tête du Club Africain. Pourquoi ils militent pour le tourisme partisan, pourquoi ils se sont moqués de moi quand j’ai proposé le carnet de soins pour les pauvres, pourquoi les divorces et les relations sexuelles prohibées ont explosé ! Mon Dieu j’avais une image complètement différente de mon pays !» a asséné Hamdi. Une sortie dans la droite ligne de ce qu’on sait de ce personnage sulfureux, et qui l’assume…

par -

Samir Wafi, qui animait l’émission “Liman Yajroo Fakat” sur Al Hiwar Ettounsi, devra chercher du boulot ailleurs quand il sortira des griffes de la justice. En effet une lettre recommandée datant du 22 juin 2017 a été envoyée par Cactus Prod à Wafi, après autorisation du juge commissaire, pour lui signifier que son contrat, lequel s’achève ce 30 septembre, ne sera pas renouvelé, d’après Mosaïque FM. La société n’a donc pas souhaité attendre que la justice tranche définitivement l’affaire de la plainte pour escroquerie qui a valu à l’animateur son arrestation…

Wafi, qui travaille dans la boîte depuis octobre 2015, ne sera pas aussi bien loti qu’en 2016. En effet après sa condamnation à 3 mois de prison, pour les mêmes raisons, escroquerie et chantage, sur la personne de l’homme d’affaires Hamadi Touil, il avait pu tranquillement regagner l’équipe de Sami Fehri, comme si de rien n’était. Cette fois il semble que Cactus Prod ait décidé de prendre ses distances avec l’encombrant animateur…

par -

Le juge d’instruction près le pôle judiciaire économique et financier a émis mercredi un mandat de dépôt à l’encontre de l’animateur de télévision Samir Wafi pour blanchiment d’argent et escroquerie, a déclaré le porte-parole du pôle judiciaire économique et financier, Sofiène Selliti.
Selon lui, la deuxième brigade centrale de la garde nationale de l’Aouina a bouclé aujourd’hui, sous la supervise du ministère public du pôle économique et financier, l’enquête sur les accusations portées contre l’animateur Samir Wafi .
Le ministère public avait ordonné lundi de placer l’animateur de télévision, Samir Wafi, en garde à vue pour soupçon de corruption et abus d’influence ou de liens réels ou supposés auprès d’un fonctionnaire public ou assimilé, acceptation, directement ou indirectement des dons, ou promesses de dons, ou présents, ou avantages de quelque nature que ce soit en vue d’obtenir des droits on des avantages au profit d’autrui, même justes et escroquerie.
Le ministère public avait récemment émis une décision d’interdiction de voyage contre Samir Wafi.
Le gouvernement tunisien avait lancé, depuis le 23 mai dernier, une campagne anti-corruption. Plusieurs hommes d’affaires soupçonnés de corruption ont été arrêtés et assignés à résidence dans le cadre de ce coup de filet anticorruption.

par -
Samir Elwafi

Samir Elwafi, présentateur de l’émission ‘Limen Yajro Faqat’, a écrit sur sa page facebook, qu’il a été auditionné par la police judiciaire, jeudi 3 avril, suite à une plainte déposée par le journaliste Zied El Hani.

Il s’est dit étonné d’être poursuivi par un journaliste et notant que Zied El Hani qui a commencé à s’attaquer à sa personne, et qu’il ne veut pas la confrontation avec lui. ” Je ne porterai jamais plainte contre un collègue même s’il est fautif, a-t-il dit.

par -
Le syndicat des journalistes tunisiens ( SNJT) a pointé du doigt

Le syndicat des journalistes tunisiens ( SNJT) a pointé du doigt, dans un communiqué, les dépassements dont s’est rendu coupable le présentateur de l’émission « Liman yajroô fakat », sur Ettounsya tv, Samir Wafi, qu’il a accusé de « présenter les terroristes comme des victimes, inscrivant l’émission dans le sens d’une justification du terrorisme , ce qui a grandement nui aux familles des martyrs et au peuple tunisien ».

Le syndicat a attiré l’attention sur « la gravité de la mainmise de l’argent politique sur certains médias , et leur ruée vers l’audimat et les records d’audience à travers le sensationnel, faisant fi des règles professionnelles , déontologiques et morales, en provoquant le peuple et en portant préjudice à son unité dans sa lutte contre le terrorisme et les terroristes ».

Le SNJT a, enfin, appelé la HAICA à prendre ses responsabilités et à accélérer l’application de la loi concernant les dysfonctionnements clairs et dangereux s’agissant du téléspectateur et de la Tunisie.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le président français, Emmanuel Macron, est décidément très actif sur le contient africain. Après avoir parrainé la force conjointe anti-djihadiste des pays du Sahel,...

Reseaux Sociaux