Tags Posts tagged with "Souk At-tanmia"

Souk At-tanmia

par -

Du 3 mai au 30 juin 2017, le Partenariat Souk At-tanmia que la Banque africaine de développement (BAD) a lancé avec d’autres partenaires et qu’elle pilote, a organisé 42 ateliers de formation sur tout le territoire tunisien, au profit de 250 jeunes entrepreneurs et de 200 représentants de structures publiques et de la société civile opérant dans le domaine de l’entrepreneuriat en Tunisie. Ces formations s’inscrivent dans le cadre de la 3e édition de Souk At-tanmia, lancée en mars 2017. Objectifs : stimuler l’esprit d’initiative et renforcer l’écosystème entrepreneurial en Tunisie

Soucieux d’améliorer encore et toujours l’accompagnement des entrepreneurs tunisiens à l’échelle de tout le pays, le Partenariat Souk At-tanmia a lancé un programme de renforcement des capacités destiné aux acteurs du secteur public et de la société civile opérant dans le domaine de l’entrepreneuriat en Tunisie. Ce cycle de formation entend décupler les synergies entre les institutions publiques et les organisations de la société civile, afin d’améliorer la qualité des prestations offertes aux entrepreneurs tunisiens. « Cette formation organisée par Souk At-tanmia répond aux orientations de la Stratégie 2016–2025 de la Banque africaine de développement pour l’emploi des jeunes en Afrique (SEJA), qui vise à créer 25 millions d’emplois et à produire un impact sur 50 millions de jeunes au cours de la prochaine décennie à travers tout le continent », s’est réjoui Mohamed El Azizi, directeur général de la BAD pour l’Afrique du Nord. Et d’ajouter : « promouvoir l’initiative privée et créer des emplois productifs pour les jeunes aidera à améliorer leurs conditions de vie et stimulera la croissance de la Tunisie et sa transformation économique ».

Afin de mieux répondre aux attentes et besoins des publics cibles et d’éviter toute redondance dans les actions déjà menées par ailleurs, le contenu de la formation Souk At-tanmia a été conçu après une évaluation desdits besoins, dans une approche participative qui a impliqué les concernés.

Le cycle de formation combine 10 modules déclinant plusieurs thématiques. Une série d’ateliers régionaux et d’apprentissage à distance (e-learning) permet ainsi aux bénéficiaires d’acquérir les compétences techniques et non techniques (soft-skills) requises dans le monde de l’entreprise. C’est la nouveauté de cette 3e édition du programme, qui cherche toujours à renforcer son impact.

Ce programme de formation, qui va se poursuivre, inclura de nouveaux modules en mode e-learning, tenant compte ainsi des contraintes professionnelles des participants. Une troisième et dernière phase du programme consistera en une formation d’excellence sous la forme d’un “Boot Camp”, qui réunira les 60 meilleurs « champions », ceux qui auront le mieux réussi et obtenu les meilleurs résultats durant les deux phases précédentes.

Après cette formation, les candidats ayant soumis leurs plans d’affaires respectifs seront évalués par un comité réunissant les partenaires de Souk At-tanmia, en toute transparence, selon des critères de compétitivité, de qualité, et tels que définis par le programme Souk At-tanmia. Les finalistes qui auront obtenu les meilleurs scores à l’évaluation post-formation seront invités à participer à un “Boot Camp” de trois jours, qui marquera le démarrage officiel de la phase de coaching intensif. Ils bénéficieront également d’un accompagnement et d’une assistance sur mesure durant la phase de levée de fonds pour leur projet. Ceux qui auront les premiers finalisé entièrement leur schéma de financement seront déclarés officiellement lauréats de la 3e édition Souk At-tanmia. Ils seront alors récompensés par un appui financier sous forme de don, combiné à un nouveau programme d’accompagnement pour faciliter la création et le développement de leur entreprise.

À propos de Souk At-tanmia

Lancé en juillet 2012, Souk At-tanmia est un partenariat rassemblant des institutions de développement, des secteurs public et privé et de la société civile tunisienne, pour lutter contre le chômage en Tunisie. Souk At-tanmia a pour objectif de créer de nouvelles opportunités pour les entrepreneurs mal desservis, en les aidant à créer leurs propres projets. Pour ce faire, le partenariat offre un soutien intégré, qui combine financements (sous forme de dons) et services d’accompagnement afin de leur permettre de faire face aux contraintes financières et au déficit de capacités que rencontrent les entrepreneurs tunisiens. Au vu du succès des précédentes éditions, le Partenariat a lancé sa 3e édition de Souk At-tanmia en mars 2017.

À propos des partenaires Souk At-tanmia

L’Ambassade du Royaume-Uni en Tunisie, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque de financement des petites et moyennes entreprises (BFPME), la Banque tunisienne de solidarité (BTS), le Centre des jeunes dirigeants d’entreprise (CJD), la Confédération des entreprises citoyennes de la Tunisie (CONECT), le gouvernement du Danemark, le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, Education For Employment Tunisie (EFE), l’Association des Tunisiens des grandes écoles (ATUGE), Microsoft Tunisie, Mediterranean School of Business (MSB), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Tunisie Place de  Marché (TPM). Organismes et partenaires associés : l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII) et l’Agence de promotion des investissements agricoles (APIA).

 

par -
300 candidats franchissent la 1ère étape de Souk At-tanmia. La présélection s’appuie sur des critères fondamentaux de faisabilité

300 candidats franchissent la 1ère étape de Souk At-tanmia. La présélection s’appuie sur des critères fondamentaux de faisabilité, durabilité et création d’emplois et a favorisé les jeunes, les femmes l’innovation et les zones rurales, a indiqué un communiqué.

En effet, la présélection de cette première étape fait la part belle aux jeunes (Plus de 67% entre 18 et 34 ans), aux chômeurs (34%), avec une participation de 32% des femmes. les régions défavorisées ont été privilégiées dans la présélection (70%) avec une importante participation émanant des secteurs de l’agriculture, manufacturière et TIC.

Les 300 candidats présélectionnés vont pouvoir bénéficier gratuitement au mois d’octobre d’une formation afin de permettre à ces candidats de soumettre une proposition plus détaillée au second tour et de s’équiper de certaines notions managériales pour mener à bien leurs projets.

par -
Depuis son lancement depuis le 12 juillet 2012

Depuis son lancement depuis le 12 juillet 2012, « Souk At-tanmia » a enregistré une hausse hebdomadaire de 50% du taux d’inscription. A 3 semaines de sa date de clôture, 2 350 candidats ont entamé la procédure d’inscription, a indiqué un communiqué de l’association. Ces inscriptions font la part belle aux jeunes 25 à 35 ans (59.32%) et aux chômeurs (44%) avec une participation des différentes régions de la Tunisie. Au total, 600 projets ont été déjà soumis à cette initiative.
Afin d’accroitre le taux de participation dans les régions de l’intérieur, « Souk At-tanmia »  envisage également une 2ème vague de relance, de soutien et de renfort, durant les 2 dernières semaines d’août à travers des évènements organisés par la société civile et les associations partenaires.
Souk At-tanmia est une initiative qui vise à encourager l’esprit d’entreprise chez les jeunes afin de générer des emplois et des revenus dans toute la Tunisie, continue de sillonner le territoire en allant à la rencontre des porteurs de projets, pour les informer sur l’initiative, ses critères de sélection et son offre de financement et d’accompagnement.
 La participation à l’initiative « Souk At-tanmia » sera clôturée le 05 septembre 2012 avant minuit.
«Souk At-tanmia» est un nouveau projet de développement économique privé, chargé d’effectuer des dons pour encourager la mise en place d’activités innovantes et créatrices d’emplois en Tunisie. Une priorité est accordée aux jeunes, aux femmes, aux personnes défavorisées, ainsi qu’aux régions à faible taux d’activité.
Initié par la Banque africaine de développement, le projet Souk At-tanmia compte plusieurs donateurs dont l’ambassade des Etats Unis, Tunisiana, le groupe Total, ou encore l’organisme britannique DFID (Department for International Development), ainsi que des partenaires comme le groupe Microsoft ou British Council.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux